A la une

Chokri Dejbi : l’Etat doit déclarer l’état d’urgence concernant l’eau

todayjanvier 12, 2023

Arrière-plan
share close

Le président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche de Béjà, Chorki Dejbi, a considéré, jeudi 1é janvier 2023, que le niveau de l’eau dans les barrages est un niveau critique se dirigeant vers le catastrophique.

Dans une déclaration à l’émission Acharaa Ettounsi sur Express FM ; Chokri Dejbi a affirmé que les stocks d’eau dans les barrages du nord, du centre et du Cap Bon jusqu’au mercredi 11 janvier sont de 641,8 mètres cube, précisant que la moyenne durant les trois dernières années et de 1,2 milliard de mètres cube soit un manque de 569,8 millions de mètres cube.

Il a également évoqué la situation du barrage de Sidi Salem considéré comme très important dans le stockage de l’eau qui n’accumule que 88,7 millions de mètres cube alors que sa capacité est de 570 millions soit un taux de remplissage ne dépassant pas les 15%. Il a considéré que cela était très dangereux sachant que ce barrage alimente Béjà, le Grand-Tunis, le Cap Bon et Sfax. Chokri Debji a également déclaré que les quantités d’eau fournies par le barrage ne dépassent pas 8 millions de mètres cube ce qui « ne suffirait pas pour une semaine ». Il a précisé que si le barrage de Sidi Salem atteint 80 millions de mètres cube, il ne sera plus exploitable.

تونس تواجه شح المياه مع اقتراب حر الصيف | خالد هدوي | صحيفة العرب

Selon Chokri Dejbi, les besoins des gouvernorats de Béjà, du Grand-Tunis et du Cap Bon au niveau de l’arrosage se comptent à 2 millions de mètres cube par jour. Les barrages de Sidi Barrak et de Sejnane contribuent à combler le manque. D’un autre côté, le barrage de Beni Mtir, consacré à l’eau potable, accumule 15 millions de mètres cube soit 23% de taux de remplissage. Le président de l’Union régionale de Béjà a considéré que cela était très faible indiquant que le taux de remplissage du barrage de Houareb à Kairouan ne dépasse pas les 1%.

Écrit par: Yosra Gaaloul


Article précédent

A la une

Hfaiedh : Nous ne dialoguerons pas avec ceux qui considèrent que le 25 juillet est un putsch

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Hfaeidh Hfaeidh, a déclaré, jeudi 12 janvier 2023, que le projet d’initiative sur lequel travaillent l’UGTT, la ligue tunisienne des droits de l’Homme, l’ordre des avocats et le FTDES sera proposé au comité administratif national qui doit se réunir au cours des deux prochaines semaines. Dans une déclaration médiatique, en marge de sa participation à la réunion du conseil régional de l’UGTT à Sfax, […]

todayjanvier 12, 2023

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%