A la une

Economie durable : Démarrage d’un programme d’accompagnement de porteuses d’idées de projets innovants

today09/01/2024 11 1

Background
share close

A Sfax, une quinzaine de porteuses d’idées de projets innovants visant à favoriser une économie plus durable, responsable et inclusive sera accompagnée par le Laboratoire de l’Économie Sociale et Solidaire (Lab’ess), dans le cadre de son programme d’incubation « Essentielles ».

D’une durée de six mois, Essentielles est un programme 100% féminin qui offre à ses incubées des formations, un accompagnement individuel, et des évènements de mise en réseau spécifiquement adaptés à leurs besoins, a indiqué Lab’ess dans un communiqué publié mardi.

Ce programme favorisera également un potentiel de financement sous la forme d’un prêt d’honneur d’un montant maximum de 15 000 D.

En effet l’appel à candidatures pour cette deuxième promotion d’Essentielles a été lancé, le 21 août 2023. Au total, plus de 100 porteuses de projets ont soumis leurs candidatures pour rejoindre l’incubateur.

A l’issue du bootcamp et des entretiens individuels, 15 entrepreneures ont été sélectionnées pour intégrer cette deuxième promotion du programme d’incubation.

Le programme en question s’adresse aux fondatrices ou co-fondatrices d’une entreprise sociale, créée ou en cours de création juridique, qui propose une solution innovante à un besoin social ou environnemental.

Dans un contexte social, économique et environnemental en pleine transformation, de nouveaux besoins émergent et se multiplient. Ces changements incitent à une amélioration des pratiques économiques et entrepreneuriales afin de favoriser l’équité sociale et le développement durable, a-t-on rappelé.

Ces mutations ont pour conséquence d’accroître les inégalités, déjà nombreuses, notamment entre les hommes et les femmes et entre les territoires. Les femmes, particulièrement en région, sont ainsi des actrices essentielles du changement face à ces besoins, a-t-on ajouté.

Le programme Essentielles s’inscrit dans cette réflexion, avec la volonté de favoriser l’innovation sociale à travers l’entrepreneuriat féminin en région, selon Lab’ess.

TAP

 

Written by: Sarra Ben Omrane



0%