A la une

Elections des conseils locaux : le Front de salut national conteste le taux de participation

today25/12/2023 28

Background
share close

Le Front du salut national a contesté, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui lundi 25 décembre 2023, les résultats des élections des conseils locaux, tenues hier.

Le Front du salut national a remis en cause la validité des élections, contestant le taux de participation « gonflé par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) ».

Ahmed Néjib Chebbi, président du Front de salut national, a estimé que le « faible » taux de participation était attendu et qu’il s’agit d’un message du peuple tunisien contre « l’isolement politique, ainsi que le processus politique dans son intégralité ».

Il a également fait la corrélation entre la réticence à participer aux élections des conseils locaux et les pénuries de certains produits de première nécessité.

Il a réitéré son appel à un dialogue national « qui n’exclut personne » afin de trouver un accord sur les réformes politico-économiques.

Il a également lancé un appel aux « forces civiles et politiques, conduites par l’Union générale tunisienne du travail » pour trouver un consensus autour d’une personnalité nationale et aller vers des élections législatives et présidentielles prématurées.

« C’est la seule solution pour sortir de cette crise », a-t-il dit.

Il est à rappeler que l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a annoncé un taux de participation aux élections des conseils locaux de 11,66%, soit 1.059.004 électeurs.

Farouk Bouasker, président de l’ISIE, avait affirmé que l’ISIE a été impartiale et n’a pas modifié ni le taux de participation ni les résultats des élections des conseils locaux.

Le président du réseau Mourakiboun Slim Bouzid avait, lui aussi, mis l’accent sur le « faible taux de participation » aux élections des conseils locaux.

Contacté par Express fm à la fermeture des urnes, il a fait savoir que Mourakiboun a estimé le taux de participation aux élection des conseils locaux à 8,6% à 16 heures, précisant que ce taux « confirme la tendance de réticence enregistrée lors des dernières législatives ».

 

Written by: Meher Kacem



0%