A la une

Hajj 2024 : températures extrêmes, décès et disparitions de pèlerins

today18/06/2024 460

Background
share close

Le rituel annuel du Hajj pour l’année 2024 ne s’est pas déroulé dans les meilleures conditions. Entre les températures extrêmes enregistrées en Arabie Saoudite, les décès et les disparitions de nombre de pèlerins, le chaos a régné sur la Mecque.

Des pèlerins tunisiens ont péri en Arabie Saoudite sous la grosse vague de chaleur qui s’est abattue sur la Mecque.

Pas de chiffres officiels

Si certaines sources parlent d’une dizaine de pèlerins tunisiens qui ont trouvé la mort au Hajj, officiellement aucun chiffre n’a été communiqué.

En effet, le coordinateur général de la délégation sanitaire des pèlerins tunisiens, Hamadi Souissi, a confirmé que des décès et des disparitions ont été recensés parmi les pèlerins tunisiens, mais a indiqué que le nombre exact n’a pas encore été déterminé.

Il a précisé qu’il est d’abord nécessaire de faire le tour des hôpitaux pour vérifier la présence des Tunisiens avant de se prononcer.

Par ailleurs, le premier délégué chargé de gérer les affaires du gouvernorat de Béja Saber Benbli a présenté ses condoléances, dans un communiqué officiel, à la famille de la déléguée régionale de la jeunesse et des sports, Aida Edhib, qui a rendu l’âme à la Mecque.

De son côté, le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’homme, Mustafa Abdel Kebir, a confirmé la mort de 5 pèlerins originaires de Ben Guerdane dans les lieux saints, samedi.

Plusieurs morts

La cause de tous ces décès, c’est la chaleur. En effet, la température a atteint 51,8 degrés, lundi, à La Mecque. Une dizaine de décès liés à la chaleur ont été confirmés par les autorités saoudiens, alors que d’autres sources affirment que le chiffre est beaucoup plus élevé.

L’Arabie saoudite a, en effet, mis en garde, lundi, contre des températures extrêmes à La Mecque, où plus d’une dizaine de décès liés à la chaleur ont été confirmés au grand pèlerinage.

Plus de 2700 cas d’épuisement dus à la chaleur ont été recensés pour la seule journée de dimanche, a indiqué le ministère de la Santé saoudien.

Karwan Stoni, porte-parole officiel pour les pèlerins du Kurdistan autonome d’Irak, a confirmé à l’AFP le décès de 13 pèlerins kurdes, dont 11 femmes, en majorité des « personnes âgées ».

Disparitions

Plusieurs pèlerins sont également portés disparus, y compris des Tunisiens. La majorité des disparus n’avaient pas le permis du Hajj et s’y sont rendus par visas touristiques, ce qui rend encore plus difficile leur recensement.

Sous la pressions de milliers de personnes désireuses de faire le grand pèlerinage, les autorités saoudiennes ont cédé et ont permis à ceux et celles qui n’avaient pas de permis de faire le grand pèlerinage.

Written by: Meher Kacem



0%