Actualités

Hammadi Touzri: Le taux de réalisation des projets à l’échelle nationale n’a pas dépassé 55% depuis 2011

todaydécembre 21, 2020

Arrière-plan
share close

Le professeur d’université, Hammadi Tizaoui a confirmé sur les ondes de radio Express FM, lundi 21 décembre 2020, concernant le résultat des dix années de développement régional: « Nous espérionst atteindre un taux de croissance de 4%, mais le résultat n’a été que de 0,2% pour les deux dernières années, des chiffres que nous ne connaissons pas depuis l’indépendance, et nous sommes dans une situation exceptionnelle à tous égards. »

Hammadi Tizaoui a poursuivi: « Le budget alloué à l’investissement est estimé à 5 milliards de dinars, et il y a des tentatives pour le préserver malgré les pressions« . Il a ajouté que les investissements étrangers sont liés à la stabilité de la sécurité. De plus, il y a une perturbation au niveau des investissements publics, ce qui pose la question de la bonne gouvernance du développement régional.

L’invité d’EcoMag a ajouté que l’État met en place les investissements qui sont censés être prioritaires, mais les fonds alloués ne sont pas suffisamment investis et ce, pour de nombreux obstacles, y compris le problème de la faiblesse du tissu du secteur privé. Et de souligner que le manque des ressources humaines ainsi que leur manque de qualification  peuvent également figurer parmi les obstacles, en plus de la fuite des cadres moyens et supérieurs à l’étranger.

Par ailleurs, l’invité D’EcoMag a affirmé que le taux de réalisation des projets à l »échelle nationale depuis 2011 ne dépasse pas 55% du budget alloué à cet effet, estimé à 5 milliards de dinars. Il a expliqué que les dix dernières années ont été des années de développement gaspillé au niveau du développement économique général et régional, et si cette situation politique ne change pas, en particulier en ce qui concerne les politiques économiques à l’échelle macro et régionale, la reprise sera difficile.

N.B

Écrit par:


Article précédent

Actualités

Nabil Smida: Le ministère des Finances devrait encourager l’importation des voitures électriques en Tunisie

Le président et directeur général de la Société nationale de distribution de pétrole, Nabil Smida a déclaré, lundi 21 décembre 2020, lors du programme EcoMag, que la société s'emploie à concentrer les bornes de recharge pour les voitures électriques, notant qu'en Tunisie, le nombre de ces dernières se compte aujourd'hui sur les doigts d'une main. Il a ajouté qu'il faut pousser vers l'encouragement de la voiture électrique, soulignant que le pays a des obligations dans ce contexte, notamment dans le […]

todaydécembre 21, 2020


0%