A la une

Industrie de jeux vidéo : 184 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2023, 8 mille licenciements au premier trimestre de 2024

today03/05/2024 18

Background
share close

Selon le cabinet spécialisé Newzoo, le chiffre d’affaires de l’industrie de jeux vidéo s’est établi à hauteur de 184 milliards de dollars à l’échelle internationale en 2023, soit une hausse de 0,6% par rapport à 2022.

Si l’industrie de jeux vidéo a reculé aux Etats-Unis, elle a enregistré des chiffres records dans le reste du monde, notamment en France et en Arabie Saoudite.

France : un chiffre d’affaires record

Le SELL (syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs) a publié bilan chiffré du marché du jeu vidéo français, selon lesquels l’industrie de jeux vidéo a atteint un chiffre d’affaires record en 2023, soit 6,1 milliards d’euros.

Dans les détails, l’écosystème console a progressé de 6 points et a dépassé les 3 milliards d’euros, soit environ 50% de la valeur totale du marché de jeux vidéo en France, grâce, notamment, au retour des stocks de PS5.

Quant au marché du mobile, il a atteint 1,4 milliard d’euros (24% des parts du marché).

Les jeux PC ont, quant à eux, enregistré un recul pour s’établir à hauteur de 1,4 milliard d’euros (24% des parts du marché).

Hardware et software en progression

Le marché hardware en France a enregistré une hausse de 16 %, atteignant 1,7 milliard d’euros grâce à une progression des ventes d’accessoires de 20 %. Le chiffre combiné du hardware et des accessoires s’élève à 2 332 milliards, en hausse de 17% par rapport à 2022.

Quant au marché softwara, il a atteint 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Les ventes de jeux sur PC et consoles ont affiché des croissances positives respectives de 6% et 7%. La vente de jeux complets dématérialisés a progressé de 55% pour les PC et 46% pour les consoles.

Le chiffre d’affaires combiné des ventes de software, mobile inclus, a atteint 3.7 milliards d’euros, un record historique du marché français.

Arabie Saoudite : des revenus de 1,1 milliard de dollars

L’Arabie saoudite a dominé le marché de jeux vidéo au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (zone MENA), atteignant 1,1 milliard de dollars en 2023, selon un rapport de Niko Partners.

La zone MENA 3, qui comprend l’Arabie saoudite, les Émirats et l’Égypte, a affiché le plus gros chiffre d’affaires de la région, qui s’est établi à hauteur de 1,92 milliard de dollars l’année dernière, soit une augmentation de 7,8% par rapport à 2022.

Le nombre de joueurs dans les trois pays a atteint 68,4 millions en 2023, soit une augmentation de 2,9% par rapport à 2022. Ce nombre devrait atteindre 79,6 millions en 2027 (taux de croissance annuel composé sur 5 ans de 3,7 %). Et c’est l’Égypte vient en tête en termes de nombre de joueurs avec 40 millions joueurs, suivie par l’Arabie saoudite (20 millions), puis les Émirats arabes unis avec 7,6 millions joueurs.

Licenciements à gogo

Et pourtant, d’après un rapport des organisateurs de la Game Developers Conference (GDC) de San Francisco, les divisions jeu vidéo de Microsoft et de Sony ont respectivement licencié 1.900 et 900 personnes, à fin janvier 2024.

Le 28 février, l’éditeur Electronic Arts avait annoncé son intention de réduire de 5% ses effectifs (soit environ 670 licenciements qui s’ajoutent aux 775 de mars 2023).

Mpême les studios de petite ou de moyenne taille sont touchés par les réductions d’effectifs ou même des fermetures. Le site Game Industry Layoffs a recensé près de 8 mille licenciements durant le premier trimestre de 2024, contre 10.500 pour l’intégralité de l’année 2023.

Streaming gaming : un marché en plein ascension

L’industrie de jeux vidéo ne concerne plus que les jeux, mais également le streaming gaming, où la diffusion des jeux en direct sur des plateformes spécialisées, où même sur les plateformes classiques, à l’instar de Youtube ou facebook, etc…

La taille du marché du streaming de jeux est estimée à 10,44 milliards de dollars en 2024. Il devrait atteindre 17,42 milliards de dollars d’ici 2029, avec une croissance de 10,79% au cours de la période de prévision, selon Modor Intelligence. Et c’est la zone Asie-Pacifique qui est considérée comme le plus grand marché du monde et celui à la croissance la plus rapide.

Selon Dataprot, au premier trimestre 2022, Twitch, LA plateforme de streaming gaming, représentait 76% des heures regardées entre les plateformes de streaming en direct, avec plus de 6,1 milliards d’heures.

YouTube Gaming Live (14%) et Facebook Gaming (10%) représentaient moins d’un quart du visionnage total de vidéos en streaming, avec respectivement 1,1 milliard et 803 millions d’heures visionnées.

Cependant, les coûts associés à la création et à la diffusion de contenu pour les plateformes de streaming, y compris les fournisseurs de jeux en streaming, constituent le principal obstacle à la croissance du marché.

Afin de garantir un produit impeccable, les entreprises de streaming investissent massivement dans les solutions de réseau de diffusion de contenu (CDN) pour réduire la latence et préserver le contenu.

 

Written by: Meher Kacem



0%