A la une

Kais Saied : Certaines décisions ont été prises pour des considérations politiques

today04/07/2021

Arrière-plan
share close

Le président de la République Kais Saied s’est réuni la soirée du samedi 3 juillet 2021 avec des cadres sécuritaires et militaires au Palais de Carthage. Cette réunion d’urgence s’est tenue pour l’examen de la situation sanitaire, les causes de la propagation incontrôlable du Covid-19, ainsi que les mesures qui doivent dorénavant  être prises, et ce suite à l’échec cuisant des protocoles préconisés au cours de ces derniers mois, aggravant par conséquent la crise sanitaire et engendrant une hausse du nombre des décès.

“Les chiffres sont alarmants et la Tunisie est le deuxième pays au niveau mondial quant au nombre des décès”, a-t-il déclaré, en indiquant que “Nous avons perdu ce combat en raison des décisions inadéquates avec la situation sanitaire en Tunisie mais nous n’avons pas perdu la guerre”.

Parmi les causes principales de l’inefficacité de ces décisions, il a expliqué que le citoyen tunisien ne croit plus aux mesures prises par les autorités dans la mesure où certaines décisions cadrent mal avec la détérioration  continue de l’état sanitaire.

Le chef de l’Etat a souligné dans ce contexte que le confinement général n’est plus envisageable et ne peut vraisemblablement pas engiguer  la propagation  de la pandémie, en rappelant que ne nous pouvons pas s’en sortir en ayant recours aux mêmes moyens. Il faut, selon ses dires, penser à de nouvelles issues plus efficaces et concrétisables.

Pour ce faire, Kais Saied a appelé toutes les institutions concernées à proposer une nouvelle conception pour faire face à la crise actuelle en mettant l’accent sur le fait que la responsabilité nationale n’est pas fondée sur les comptes politiques restreints. Il faut qu’elle se base sur l’unification des efforts et des mesures à prendre.

“Nous sommes en état de guerre, ce qui exige la conjugaison de tous les efforts et l’implication des bonnes volontés”,a-t-il dit.

Des propositions ont été examinées au cours de cette réunion, dont notamment la division du territoire national en des sections selon un ordre décroissant en tenant compte du niveau de la propagation de la pandémie, du secteur le plus touché jusqu’au secteur le moins affecté.

« Ces propositions doivent s’inscrire dans un cadre différent qui prend en considération les aspects socio-économiques »,a-t-il insisté.

“Des décisions audacieuses doivent être prises sur la base de nouvelles conceptions totalement différentes des décisions antérieurement mises en application”, a-t-il développé, en ajoutant qu’il est fort probable de recourir à la réquisition des cliniques privées.

Le chef de l’Etat a signalé enfin qu’il faut faire prévaloir la santé sur toutes les autres considérations et que ‘’ nous devons compter sur nos propres moyens”.

 

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Monji Hamdi : Il faut opter pour un régime présidentiel soumis au contrôle parlementaire

L’ancien ministre des affaires étrangères, Monji Hamdi, a déclaré aujourd’hui samedi 3 juillet 2021, au micro de la radio Express Fm que les changements qu’avait subi le Moyen Orient ont été déclenchés par le Printemps arabe. Selon lui, l’arrivée de Joe Biden au pouvoir a facilité le dialogue entre l’Iran et les Etats Unis. et ce contrairement à la politique de l'ex-président Donald Trump. Dans le même contexte, il a […]

today03/07/2021


0%