A la une

L’Agence Nationale de la Sécurité Cybernétique engage des équipes spécifiques pour suivre les menaces à l’échelle nationale.

today26/01/2024 105

Arrière-plan
share close

Le directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Cybernétique, Yassine Jamil, a affirmé, vendredi 26 janvier 2024 que le décret numéro 17 de l’année 2023 relatif à la cybersécurité constitue une mise à jour du cadre juridique en matière de sécurité cybernétique en Tunisie.

Lors de sa participation à la première édition des « Journées de la Sécurité Cybernétique », Jamil a souligné que cet événement offre une opportunité de réunir les parties prenantes et de travailler dans le cadre de la stratégie nationale de sécurité cybernétique afin de définir les exigences de protection de l’espace cybernétique.
Il a insisté sur le fait que l’organisation d’événements liés à la sécurité cybernétique représente une opportunité pour le développement des compétences, l’amélioration de l’expérience tunisienne et l’élévation du niveau de sécurité. En ce qui concerne les menaces cybernétiques, Jamil a déclaré que « l’Agence consacre des équipes à la surveillance des menaces au niveau national », précisant que la protection de l’espace cybernétique est assurée par plusieurs parties différentes.
Il a également expliqué que l’Agence soutient plusieurs institutions en les aidant à comprendre comment protéger leurs pages officielles sur les médias sociaux contre les attaques et les infiltrations.


(Rania Rzig)

 

 

Écrit par: Sarra Ben Omrane



0%