A la une

Il inclut un don de près de 100 millions de dinars : tout ce qu’il faut savoir sur l’accord de coopération entre la Tunisie et la Chine

today03/06/2024 438 1

Background
share close

L’ambassadeur de Tunisie en Chine, Adel Arbi a affirmé que l’accord de coopération économique et technique entre la Tunisie et la Chine inclut un don à hauteur de 200 millions de Yuans (près de 100 millions de dinars) consacré à l’exécution de projets en Tunisie.

Il a précisé, au micro d’Expresso, ce lundi 3 juin 2024, que les deux pays ont également signé un accord portant sur la création de groupes de travail pour l’investissement. « Les investissements chinois en Tunisie doivent être une priorités », a-t-il dit.

Il est à rappeler que le président de la République, kais Saied, s’est entretenu, ce vendredi 31 mai 2024, avec son homologue chinois, Xi Jinping. L’entretien, qui a eu lieu en marge de la visite de Kais Saied en Chine pour participer à la 10ème réunion ministérielle du Forum de la coopération arabo-chinoise à Pékin, a porté, notamment, sur la mise en place d’un partenariat stratégique entre les deux pays.

Des relations solides

L’ambassadeur de la Tunisie en Chine a mis en exergue les relations tuniso-chinoises « solides », concrétisées par la réalisation de projets, à l’instar de l’Académie diplomatique tunisienne et le Centre culturel et sportif de la jeunesse à Ben Arous.

Il a ajouté que la Tunisie aspire à développer ses relations avec la Chine, « un grand pays sur le plan économique ».

Technologies, infrastructure et tourisme

Par ailleurs, Adel Arbi a mis en exergue l’importance des échanges entre les deux pays en termes de technologies et de création d’emplois à travers les investissements chinois en Tunisie.

Il a fait savoir que le financement de la cité médicale de Kairouan, du Centre de traitement des tumeurs de Gabès et la réfection du stade olympique d’El Menzah, ont été évoqué lors des discussions entre les deux présidents, tunisien et chinois, tout comme les investissements dans le transport et l’infrastructure.

Les échanges ont également porté sur l’encouragement du tourisme en Tunisie et la coopération entre les entreprises tunisiennes et chinoises.

Huawei et BYD

L’ambassadeur a expliqué que les visites effectuées par le président de la République aux locaux de Huawei et BYD s’installent dans le cadre de l’incitation au recrutement de jeunes diplômés tunisiens par les deux entreprises.

Il a précisé que Huawei emploie beaucoup de jeunes tunisiens et que la visite de Kais Saied « l’encouragera à élargir ses investissements, permettra d’investir dans les villes numériques, le contrôle des frontières et l’amélioration des activités au sein des ports tunisiens ».

Et d’ajouter que la visite du chef d’Etat aux locaux de BYD s’inscrit dans le cadre de la volonté de la voir s’installer en Tunisie : la visite a également porté sur la coopération dans le secteur des transports en commun ».

Written by: Meher Kacem



0%