Actualités

Le PDL adresse une correspondance au FMI

today24/10/2022

Arrière-plan
share close

Dans un communiqué publié le 24 octobre 2022, le parti destourien libre (PDL) informe qu’il a adressé une lettre au Fonds Monétaire International (FMI) étant le représentant d’une « large frange du peuple tunisien ». Cette correspondance est adressée à la directrice générale du FMI pour l’informer que le peuple tunisien ne sait rien de l’accord que compte conclure le fonds avec le gouvernement Bouden. Ceci suscite des craintes et des inquiétudes auprès des Tunisiens surtout que les gouvernements précédents ont conclu des accords avec le FMI sans les appliquer, ce qui a conduit à la détérioration de la situation économique et financière du pays, selon le communiqué.

Le PDL a ajouté que les huit points publiés par le fonds ne montrent pas les détails des engagements du gouvernement tunisien et contentent pas l’opinion publique nationale.

Le parti a exhorté la directrice générale du FMI à publier le document objet des négociations et à publier le document des engagements gouvernementaux qui a servi de base à l’obtention d’un prêt. Le parti a également exhorté le fonds à respecter les droits économique et sociaux du peuple tunisien et à ne pas signer un accord dont les citoyens ne savent rien et qui n’a pas été discuté dans le cadre des institutions démocratiques spécialisées.

Le PDL a expliqué qu’il adressé cette lettre au FMI suite au mutisme du président de la République Kaïs Saïed concernant une correspondance adressée le 13 octobre 2022 demandant la publication de la loi de finances complémentaire 2022 et le projet de loi de finances 2023 ainsi que le projet d’accord avec le FMI.

Écrit par: Asma Mouaddeb


Article précédent

Actualités

Abdallah Laabidi : L’imposition d’un visa aux Tunisiens à destination de la Serbie est un revers

L’ancien diplomate Abdallah Laabidi était l’invité de l’émission l’Express du 24 octobre 2022. A cette occasion, il a affirmé que les autorités officielles en Tunisie ou en Serbie auraient dû annoncer la nouvelle de l’imposition d’un visa aux Tunisiens arrivant en Serbie, surtout que ces décisions se prennent généralement après des négociations entre les deux pays. L’ancien diplomate a ajouté que les opérateurs économiques et les étudiants avaient besoin d’informations […]

today24/10/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%