Actualités

Les superficies réservées aux grandes cultures seront en hausse de 24,5%

today14/09/2023 20

Background
share close

« Les superficies programmées pour les grandes cultures, durant la saison 2023-2024, augmenteront de 24,5% par rapport à la saison écoulée, dont 7% de la superficie globale soit 85 mille hectares de terres irriguées perficies) », a indiqué la présidente directrice générale de l’Office des Céréales, Saloua Zouari Ben Hadid, jeudi, lors d’une conférence tenue au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Les besoins préliminaires en semences sélectionnées sont estimés, au cours de cette saison, à environ 420 mille quintaux, dont 332 mille quintaux de blé dur, 42 mille quintaux de blé tendre, 42 mille quintaux d’orge et 4 mille quintaux d’orge et de triticale.

«Nous avons pu collecter environ 278 mille quintaux de semences sélectionnées, dont 265 mille quintaux de blé dur, outre l’acquisition de 180 mille quintaux de ces semences », a ajouté Zouari, ajoutant que la priorité sera accordée, lors de distribution de ces semences, aux zones de production appropriées et aux superficies irriguées. L’Office prévoit de distribuer des semences contrôlées de blé dur sur les autres régions.

Dans ce cadre, la pdg a fait savoir qu’un programme exceptionnel sera lancé, en vue de fournir des quantités de blé dur contrôlé destiné à l’ensemencement. Les quantités collectées dans le cadre de ce programme s’élèvent à environ 1 million de quintaux.

L’Office des céréales prévoit, également, d’effectuer des analyses de la productivité des céréales et de mettre à la disposition des agriculteurs 200 000 quintaux de semences d’orge contrôlées, ainsi que tous les équipements nécessaires (sacs, fongicides…). Il compte également conclure trois contrats avec des sociétés de services pour le traitement de ses silos à Djebel Jelloud, Dahmani et Béja et ce à partir de 15 septembre.

En outre, la responsable a souligné que les prix des semences sélectionnées pour la saison 2023-2024 s’élèveront à 160 dinars le quintal pour le blé dur, 130 D/ quintal pour le blé tendre, et 120 D/ quintal pour l’orge et le triticale.

Un taux additionnel de 3% sera imposé surle prix de vente du quintal des variétés de semences sélectionnées ayant fait l’objet de contrats d’exploitation commerciale, au titre des droits d’obtention de semences par hybridation.

Pour les semences commerciales contrôlées, les prix ont été fixés au niveau de 150 D/ quintal pour le blé dur, et 110 D/ quintal pour l’orge.

En outre, l’Office a distribué 430 mille tonnes d’engrais chimiques sur les différentes régions du pays, dont 250 mille tonnes de l’ammonitrate. Il envisage, aussi, d’importer 100 mille tonnes d’engrais, au cours de l’actuelle saison, dont un premier lot de 12 mille tonnes avant la fin de mois de septembre.

TAP

Written by: Yosra Gaaloul



0%