A la une

Mohmaed Goumani : Le navire du président Kais Saied a coulé …

todaymai 23, 2022

Arrière-plan
share close

Invité du plateau de l’émission Hdith Esse3a, le dirigeant du mouvement Ennahdha, Mohamed Goumani, a indiqué aujourd’hui, le 23 mai 2022,  que le pays a besoin d’un dialogue national pour sortir de sa crise économique et combler son déficit budgétaire.

La Tunisie a ainsi besoin d’un gouvernement de salut et d’un programme de sauvetage, objet d’un large consensus et unissant toutes les couleurs politiques et les organisations nationales.

Il faut, selon ses dires, amorcer un dialogue sur les réformes constitutionnelles, politiques et juridiques, avant d’organiser des élections législatives et présidentielles précoces pour restaurer la souveraineté et la confiance du peuple tunisien.

Ce dialogue doit être inclusif et ses suites doivent s’inscrire dans cette logique d’unisson et de sauvetage, d’après Goumani, rappelant que de pareille tentative a été saluée par l’UGTT et rejetée par le président de la République, Kais Saied.

“Plusieurs partis politiques, sans passé et sans idéologie, ont vu le jour. Ces partis  ont été créés pour soutenir le président Saied. Ceux qui soutiennent Saied, ne le font pas pour ses beaux yeux puisqu’ils n’y croient pas. Ils le soutiennent parce qu’il sert leurs intérêts et leurs agendas”, mentionne Goumani.

Dans ce contexte, Goumani a ajouté que le président Saied rejette le dialogue avec les organisations nationales et les partis politiques de sorte que même les partisans du 25 juillet commencent à se retirer, l’abandonnant ainsi à son sort.

Et de préciser : “ L’attitude des partis politiques à l’égard du coup de force perpétré par Saied était caractérisée par une certaine flexibilité pour qu’il puisse lutter contre la corruption, engager des réformes et assainir la scène politique dans un cadre participatif. Or, Saied a gelé la Constitution et s’est pris pour le régnant suprême, en l’absence de tout contrôle”.

L’invité  de l’émission Hdith Esse3a a admis, dans ce sens, que le mouvement Ennahdha avait commis plusieurs erreurs avant, le soi-disant “coup d’Etat”.


A lire aussi : Sami Tahri : L’UGTT ne participera pas au dialogue national initié par Kais Saied

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Tahri : L’UGTT décide d’organiser une grève générale dans la fonction publique et le secteur public

Sami Tahri, le porte-parole de l’UGTT, a annoncé qu’une grève générale sera bientôt observée dans la fonction publique et le secteur public. Le comité administratif de la centrale syndicale, présidé par Taboubi, a exprimé aujourd’hui, le 23 mai 2022, qu’il rejette toute tentative de revenir en arrière ou de s’emparer du pouvoir en sollicitant les forces étrangères, rappelant que les crises intérieures de la Tunisie doivent être appréhendées et résolues […]

todaymai 23, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%