A la une

Mounir Charfi : Le lobbying est un crime contre la nation

todayaoût 7, 2021

Arrière-plan
share close

Mounir Charfi, le président de l’Observatoire pour la défense de la civilité de l’Etat, a déclaré que le président de la République, Kais Saied, doit préciser son plan pour redresser le pays et présenter sa prochaine feuille de route à la société civile.

L’élaboration de ladite feuille de route doit être présentée le plus rapidement possible, sans qu’elle ne soit faite préparée d’une manière hâtive. Ainsi, l’Observatoire pour la défense de la civilité de l’Etat appelle à l’élaboration d’un plan d’action clair dans les plus brefs délais afin d’anticiper le retour “des ennemis du peuple”.

Selon l’invité de l’émission Géo Express, ce samedi 7 août 2021, la destruction des institutions de l’Etat a duré une dizaine d’années, sa reconstruction nécessite des années aussi, mais pas si longtemps.

Sur un autre plan, il a souligné que les députés du parti Qalb Tounes ont été élus en raison de leur refus de s’allier avec l’islam politique. Et pourtant, ils l’ont fait!

L’invité du programme Géo Express a considéré que le président de la République, Kais Saied, est appelé à ouvrir les dossiers des responsables de ‘’l’Islam politique”, dont notamment ceux relatifs à l’embrigadement des jeunes tunisiens. Kais Saied est, entre autres, appelé à clarifier sa vision quant à la civilité de l’Etat, la démocratie, ainsi que la séparation entre le politique et le religieux.

Mounir Charfi a signalé que le dernier communiqué du Mouvement Ennahdha est contradictoire. D’après ce communiqué, le président de la République, Kais Saied, avait perpétré un coup d’Etat. Paradoxalement, le Mouvement Ennahdha, appelle à un dialogue national. Ce qui présage l’agonie de ce parti.

Et d’ajouter que le dossier du lobbying est un crime contre la nation et que les pays étrangers appellent à la reprise du Parlement et le cours normal de la démocratie, sans qu’ils dénoncent les décisions du président de la République, considérant que le Mouvement Ennahdha tente de solliciter les pays étrangers pour consolider sa position.

L’invité du programme Géo Express a souligné que cette période est assez sensible dans l’histoire de la Tunisie. Le président de la République doit écouter la voix de la sagesse et s’entretenir avec les sages.

Écrit par: Islam


Article précédent

التيار

A la une

Lassaâd Hajlaoui : La poursuite des responsables corrompus est la priorité des priorités du moment

Lassaâd Hajlaoui, député du Courant démocrate pour la circonscription de Sidi Bouzid, a affirmé dans une déclaration accordée aujourd’hui, samedi 7 août 2021, à Express Fm, que le système actuel s’est effondré et qu’il convient d’aller de l’avant dans la poursuite des députés corrompus, et ce, sur la base du rapport de la Cour des comptes. Le député Lassaâd Hajlaoui a aussi appelé à lever l’immunité de certains députés, d’élire […]

todayaoût 7, 2021


0%