National

Lazhar Lakermi : Il ne convient pas de taxer tout le monde de corruption

today18 septembre 2021

Arrière-plan
share close

L’invité de l’émission, Géo Express, du samedi 18 septembre 2021, Lazhar Lakremi, a assuré que le 25 juillet a mis fin à la situation absurde que traverse le pays, marquée par la corruption, la spéculation et la régression de l’économie.

Le 25 juillet est, selon ses dires, une nouvelle étape dans l’histoire de la Tunisie post-révolution, notant que les corrompus en Tunisie sont bien connus, et que de nombreux parmi eux usent de divers moyens pour dissimuler leurs infractions.

Il a aussi exprimé son inquiétude quant au retard pris pour la désignation d’un chef du gouvernement. D’après l’invité de l’émission Géo-Express, il ne convient pas d’accuser tout le monde de corruption, notant que Kais Saied ne pourra pas entamer, tout seul, le processus de la réforme de la justice.

Dans la même lignée, il a noté que certaines décisions n’ont pas été prises au bon moment, ajoutant qu’ un dialogue national d’envergure doit être tenu pour sauver la Tunisie.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Iyadh Elloumi : Le décret présidentiel n°2021-116 aurait dû passer par le Parlement

Iyadh Elloumi, le député au Parlement (gelé), a indiqué dans une déclaration accordée à la radio Express Fm, ce samedi 18 septembre 2021, que le décret présidentiel n° 2021-116 du 14 septembre 2021 portant approbation de la rétrocession à l’Etat de l’allocation de droits de tirage spéciaux d’un montant de 522 millions 549 mille 648 dinars, est assez dangereux.  Elloumi a souligné que les articles 66 et 67 de la […]

today18 septembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%