Actualités

Nizar Chaari : Kaïs Saïed est sorti du contexte

today10/10/2022 91 1

Background
share close

Le président du mouvement New Carthage, Nizar Chaari, était l’invité de l’émission Expresso sur Express FM le 10 octobre 2022.

Au micro de Wassim Ben Larbi, Nizar Chaari a affirmé avoir démissionné de toutes ses fonctions en lien avec le travail civil, précisant par la même occasion que son mouvement est un mouvement civil, et non un parti politique. Il a également ajouté qu’il se portait candidat aux élections présidentielles mais qu’il n’était pas concerné par les élections législatives.

Par ailleurs, Nizar Chaari a affirmé que le pays entrera dans une étape difficile à la fin de l’année en cours et qu’il est probable qu’il y ait des mouvements sociaux. Par conséquent, le pays a besoin d’un leadership et d’une structuration clairs. Il a ajouté qu’il y a avait beaucoup de division dans le pays et que tout le monde doit se mobiliser autour d’un projet clair, c’est dans ce sen que le mouvement New Carthage se propose en tant qu’alternative. Nizar Chaari propose, dans ce cadre, un dialogue sérieux autour des questions économiques et sociales. Il a également déclaré que le président Kaïs Saïed était sorti du contexte et qu’il fallait sauver le pays.

Le président du mouvement New Carthage a affirmé que ce dernier comptait plusieurs jeunes qui voulaient changer les choses. Le mouvement se baserait sur trois principes : la famille, l’éducation et le travail. Il indiqué que la valeur travail s’était totalement perdue en Tunisie.

Nizar Chaari a également assuré être le « fils » de la politique et du rassemblement constitution destourien (RCD) et que cela lui confère une expérience politique respectable. Il a affirmé que la nouvelle constitution ne durerait pas car elle n’a pas été conçue de manière participative indiquant qu’il existe beaucoup de gabegie dans la direction de l’Etat et un manque de consultations et d’équipes spécialisées.

Il a indiqué qu’il fallait redonner confiance au peuple tunisien en lui-même et en son pays constatant qu’il faut revoir la situation actuelle à travers un consensus national.

Written by: Asma Mouaddeb



0%