A la une

Taboubi : On ne peut pas appréhender les questions sociales et économiques sans ouvrir le dossier politique

today30/03/2022 4

Background
share close

“On ne peut pas traiter les dossiers économiques et sociaux à l’écart du dossier politique”. C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, ce mercredi 30 mars 2022, lors de sa participation dans les travaux du Congrès ordinaire de l’Union régional à Bizerte.

Taboubi a rappelé que l’UGTT a exprimé, dans son communiqué en date du 26 juillet 2022, que la centrale syndicale soutient le processus du 25 juillet à condition que ce processus soit mené en se basant sur une vision claire et en respectant certains principes à savoir le non-retour à la situation chaotique qui marquait l’avant 25 juillet et l’adoption d’une approche participative.

Il a souligné, dans ce contexte, que l’UGTT n’a pas participé à la consultation nationale et qu’il ne s’oppose pas en revanche à l’usage des nouvelles technologies pour être à l’écoute des revendications du peuple tunisien. 

Selon lui, la consultation ne sera pas à elle seule suffisante pour décider de l’avenir de la Tunisie, car le dialogue doit être engagé au sein des institutions. Il sera ainsi possible d’engager des réformes politiques et économiques loin de la cohue stérile.

En réponse à certaines critiques adressées au discours de l’UGTT en rapport avec sa position à l’égard du FMI, le chef de la centrale syndicale a précisé qu’il refuse d’adhérer à ce programme de réforme présenté par le gouvernement n’a pas été élaboré en collaboration avec l’UGTT, comme le prétend le gouvernement actuel.

A lire aussi : L’INS : Il est attendu que le taux d’inflation poursuive sa tendance haussière dans les mois qui viennent..

Written by: Islam Sassi



0%