Mahmoud El May: La STIR devrait changer sa formule d’activité de raffinage vers le stockage

Écrit par sur mars 16, 2021

Le spécialiste du domaine pétrolier, Mahmoud El May a indiqué, lors de sa présence dans le programme Ecomag, au sujet de la hausse des prix du pétrole dans le monde, qu’ils pourraient atteindre 60 dollars vers la fin de 2021.” Nous devons trouver un moyen d’augmenter la production de pétrole. De plus, la solution pour la Tunisie est d’orienter les subventions pour couvrir la différence entre les projections budgétaires 2021 et le prix mondial du pétrole” a-t-il précisé.

Mahmoud El May a déclaré que le 8 mars, le Royaume d’Arabie saoudite avait décidé de réduire sa production de pétrole, expliquant que le Koweït a extrait d’une raffinerie 650000 barils de pétrole par jour. Il a indiqué que ces raffineries couvriraient les besoins de la Méditerranée. Et d’expliquer que les petites raffineries d’Europe sont sur le point d’être fermées, sachant que la Chine a commencé à acheter 800000 barils de pétrole par jour à l’Iran.

Dans le même propos, l’invité d’Ecomag a souligné que la Libye a repris une production pétrolière normale, indiquant que la demande et l’offre ne sont pas en faveur de prix élevés. Il a souligné que dans les prévisions de la loi de finances 2021, le prix du baril de pétrole était de 45 dollars. Mahmoud El May a souligné la nécessité de rationaliser la subvention dans les plus brefs délais, notant que l’Europe est en train de fermer les petites sociétés de raffinage de pétrole.

Le spécialiste du domaine pétrolier a affirmé par ailleurs qu’il aurait été plus approprié pour la société tunisienne de l’industrie de raffinage (STIR) de changer sa formule et ce, de la raffinerie au stockage et à la distribution de pétrole. Une opération qui aurait dû être lancée depuis le début de la hausse des prix du raffinage en Tunisie.

Nadya Bchir


En ce moment

Titre

Artiste

Background