A la une

Abid Briki : L’UGTT n’a pas été consultée avant la nomination du ministre des affaires sociales

today11 octobre 2021

Arrière-plan
share close

Dans une déclaration accordée à radio Express Fm, Abid Briki, président du parti Tunisie en avant, a indiqué que le gouvernement de Najla Bouden est, formellement et en l’apparence, le premier gouvernement comportant de 9 ministres de la gent féminine dans l’histoire de la Tunisie.
Selon lui, c’est plutôt le gouvernement du président Saied, qui a franchi ainsi un pas avancé dans le processus de réformes, et ce, en dépit des responsabilités qui incombent aux membres du nouveau gouvernement.
La souveraineté nationale a été l’un des critères de nomination des membres du gouvernement, a précisé Briki, ajoutant que cela défriche une nouvelle étape dans l’histoire de la Tunisie et que l’évocation du volet judiciaire dans le discours prononcé par Saied à l’occasion de la cérémonie des prestations de serment, renvoie à l’ouverture des dossiers de corruption. Un point lumineux, d’après le président du parti la Tunisie en avant.
“En revanche, s’il est vrai que Saied a fait allusion aux dossiers d’assassinats politiques des martyrs Belaid et Brahmi, cela a été évoqué d’une manière équivoque et lacunaire”, a fait remarquer Abid Briki.
Dans le même contexte, il a constaté que le président de la République n’a pas soulevé le volet social, rappelant que tous les anciens gouvernements consultent les organisations sociales avant de nommer le ministre des affaires sociales. L’UGTT n’a pas été, à cet effet, consultée par Najla Bouden.
Et d’ajouter que l’évocation du dialogue avec le peuple et les jeunes est un bon signe, quoique cela semble aussi ambiguë et assez vague.
La prochaine étape est sociale par excellence vu les dossiers en attente depuis plusieurs mois, dont particulièrement les conventions avec l’UGTT en relation avec l’augmentation des salaires.

Rappelons que la cheffe du gouvernement désigné, Najla Bouden, a annoncé aujourd’hui, lundi 11 octobre 2021, la composition de son gouvernement et a prêté serment devant le président de la République.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Najla Bouden : Le gouvernement vise à restaurer la confiance des citoyens en l’Etat tunisien

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a assuré aujourd'hui, le 11 octobre 2021, que la restauration de la confiance des citoyens en l’Etat tunisien, ainsi que la restauration de l'espoir et de la confiance aux jeunes, sont en tête de liste des objectifs de ce gouvernement. Le gouvernement de Najla Bouden est composé de 25 membres, dont 9 femmes, qui oeuvrent, d’après Bouden, pour l’accélération de la dynamisation du cycle […]

today11 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%