A la une

Hanchi : Nous étudions la possibilité de produire 80% des besoins du pays en électricité à partir des ER d’ici 2050

today26/08/2022 81

Arrière-plan
share close

Fathi Hanchi, directeur général de l’Agence nationale de maitrise de l’énergie (ANME), a fait savoir que l’agence envisage réduire la consommation nationale de l’énergie de 30% d’ici 2030, et ce, par rapport à l’année 2010, et d’augmenter  de 35% le taux de production de l’électricité à partir des énergies renouvelables.

Lors de son passage dans l’émission Expresso dans le cadre de la couverture médiatique assurée par la radio Express Fm de la TICAD 8, Hanchi a indiqué que les différents intervenants étudient actuellement la possibilité de produire 80% des besoins de la Tunisie en électricité à partir des énergies renouvelables à l’horizon de 2050. Malheureusement, on est très loin de ces niveaux attendus, selon ses dires, espérant que la Tunisie parviendra à réduire sa dépendance énergétique et à miser sur les énergies vertes, notamment grâce aux conventions conclues à cet effet. 

“Le recours aux moyens de transport électriques s’impose avec tant d’acuité aujourd’hui pour que que le secteur des transports soit l’un des leviers de la transition énergétique en Tunisie”, a-t-il souligné.

L’invité de l’émission a mis l’accent, dans ce sens, sur la nécessité de travailler sur la création d’un réseau de bornes de recharge pour les voitures électriques afin d’encourager les citoyens à acquérir ces voitures, quoique leurs prix demeurent très chers et loin d’être accessibles aux tunisiens.

A lire aussi : Moufida Jaballah : Quatorze manifestations parrallèles en marge de la TICAD 8

Écrit par: Islam Sassi



0%