A la une

I Watch : Des suspicions de corruption liées à l’organisation du Sommet de la Francophonie

todayseptembre 10, 2021

Arrière-plan
share close

Le membre du comité I Watch, Mouheb Katoui, a dit aujourd’hui, 10 septembre 2021, lors de son passage dans l’émission Expresso, que le comité d’organisation du quatorzième  Sommet de la francophonie qui sera abrité par la Tunisie à Djerba les 20 et 21 novembre 2021, n’a pas encore parachevé les préparations à cette rencontre internationale, et ce, quoi qu’elle en soit chargée depuis plus de deux ans.

Le décret présidentiel émis par Kais Saied et portant sur l’organisation du Sommet de la francophonie à Djerba, en vertu duquel 24 heures ont été accordées à la commission du contrôle des marchés publics pour statuer sur les projets de contrats des marchés publics qui seront conclus à cet effet, et qui sont susceptibles de faire l’objet d’une affaire de corruption administrative et financière.

Karoui s’est exprimé ensuite sur ce décret présidentiel, qui doit être réécrit pour garantir un certain niveau de transparence, notant qu’il est nécessaire que ces décisions fassent l’objet d’un contrôle à posteriori par la Cour des comptes, à côté du contrôle préalable et instantané pour lutter contre la corruption en matière des marchés publics.

 Sur un autre plan, l’invité de l’émission Expresso a fait savoir que I Watch a intenté une action contre Wadii Jarii, président de la Fédération tunisienne de football, et contre les membres du conseil d’administration de l’entreprise des paris sportifs, Promosport. Jarii sera poursuivi  pour avoir profité de la représentativité de la FTF dans l’entreprise des paris sportifs, ce qui a été préjudiciable à ladite entreprise et a été à l’origine de la détérioration de sa situation financière.

Sur un autre plan, Mouheb Karoui a souligné que le président de la République doit nommer le plus rapidement possible un chef du gouvernement, apte à gérer les dossiers brûlants de l’heure, d’autant plus que la Tunisie doit faire face à de nombreux défis dans l’avenir, notamment sur le plan économique, ajoutant qu’il convient de clarifier la question de la suspension de l’application de la Constitution ,pour apaiser les tensions et  tenir au courant les tunisiens des prochaines étapes et des intentions du président Saied.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Hichem Zidi : Un grand nombre de citoyens se contentent de la première dose de vaccin et 30% seulement des inscrits ont reçu la deuxième dose

Lors de son intervention au micro de Wassim Belarbi à l’émission Expresso du vendredi 10 septembre 2021, le membre de la campagne nationale de vaccination, Dr Hichem Zidi, a fait savoir qu’un certain relâchement a été constaté au niveau de la vaccination contre le coronavirus, vu que de nombreux citoyens se content de la première dose de vaccin, sachant que 30% uniquement ont reçu la deuxième dose.  Dr Zidi a […]

todayseptembre 10, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%