A la une

Le ministère de la santé autorise l’administration de la troisième, et même de la quatrième dose de vaccin!

todaynovembre 1, 2021

Arrière-plan
share close

Ines Ayadi, conseillère du ministre de la santé et membre de la campagne nationale de vaccination, a fait savoir, lors de son passage dans l’émission Club Express que des citoyens ont été convoquées pour recevoir la troisième et même la quatrième dose de vaccin, et ce, en raison de leur voyage vers l’un des neufs pays exigeants un type bien déterminée de vaccin.

Elle a fait remarquer que certains pays n’ont pas soumis l’accès à leur territoire à l’administration d’un type de vaccin, comme c’est le cas pour l’Espagne qui reconnaît l’efficacité des vaccins chinois sinopharm et sinovac, tandis que la France exige une troisième dose d’un autre vaccin. L’Allemagne exige, par contre, deux autres doses de vaccin outre les doses du vaccin chinois.

Le ministre de la santé a répondu favorablement aux demandes des personnes ayant reçu des doses du vaccin sinopharm et sinovac, en leur permettant de recevoir une troisième dose de vaccin pour pouvoir voyager vers certains pays européens ou américains.

Selon l’invitée de l’émission Club Express, la commission scientifique a imposé un délai d’un mois entre la deuxième et la troisième dose, et de 21 jours entre la troisième et la quatrième dose.

Dr Ayadi a souligné que les positions de certains Etats par rapport aux vaccins russes et chinois, malgré leur efficacité scientifiquement prouvée, sont temporaires et susceptibles d’être revues.

Et d’ajouter au sujet de la dose supplémentaire que seules les personnes âgées de plus de 50 ans sont concernées par cette dose, à condition qu’elles soient complètement vaccinées depuis plus de 5 mois, et ce, abstraction faite du type du vaccin administré.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Hatem Mliki : La loi de finances…une loi insensée pour les tunisiens, une loi ridicule aux yeux des étrangers

L’ancien député, Hatem Mliki, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 1er novembre 2021, lors de sa présence dans l’émission Hdith Esse3a sur la loi de finances complémentaires 2021 et la loi de finances 202, considérant que le document fuité relatif à la loi de finance de 2022 a été publié pour détourner l’attention des citoyens du problème principal, à savoir le bouclage du budget de 2021, indiquant qu’il mieux oublier ce document […]

todaynovembre 1, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%