A la une

Zied Ladhari : L’expérience démocratique a approfondi le fossé entre les classes sociales en Tunisie

todayseptembre 28, 2021

Arrière-plan
share close

L’ancien dirigeant du mouvement Ennahdha, Zied Ladhari, a déclaré au micro de la radio Express Fm, ce mardi 28 septembre 2021, que le coût de cette expérience démocratique a été disproportionné avec les capacités des démunis et des classes sociales faibles en Tunisie, soulignant qu’il existe un fossé au sein de la société et un problème de rupture. C’est ce qui explique en partie sa démission du parti Ennahdha, puisqu’il n’a pas réagi  aux messages des électeurs en 2019.

Laadhari a aussi souligné que les élites vivent aujourd’hui une véritable crise, insistant qu’il est indispensable que les partis traitent leurs propres problèmes en rapport avec les enjeux actuels du pays.

L’invité de l’émission Hdith Esse3a a aussi dit que ces élites ne s’intéressent plus aux intérêts  du pays et ne se soucient que de leurs propres intérêts restreints, rappelant qu’il a démissionné du Mouvement Ennahdha depuis deux ans et ne fait plus partie de ses structures, ni de ses institutions.

Et de poursuivre que l’Etat n’est plus en mesure d’investir sachant que les services publics sont de plus en plus affaiblis.

 

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Abdelkrim Jrad : L’UGTT soutient la déduction de 1% des salaires à condition …

Le secrétaire général adjoint, Abdelkrim Jrad, a dit aujourd’hui, 28 septembre 2021, lors de son intervention dans l’émission Expresso, que la solidarité sociale a contribué dans la réduction du déficit de la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS). Abdelkarim Jrad a souligné que le ministère des finances refuse de donner les vrais chiffres de ces revenus et n’a pas ouvert un nouveau compte pour cette contribution.  Et […]

todayseptembre 28, 2021 2

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%