Actualités

Baisse de 24,5 % en valeur, des investissements approuvés dans le secteur agricole

today16/08/2023 12

Background
share close

Les investissements approuvés dans le secteur agricole ont baissé de 24,5 % en valeur et de 15,9 % en nombre entre 2022 et 2023 (7 mois). Ils se sont élevés à 1556 opérations d’investissement d’une valeur de 275,8 millions de dinars (MD), à fin juillet 2023, contre 1851 opérations d’investissement (365,5 MD) au cours de la même période de 2022, selon les dernières statistiques publiées par l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA).

Par rapport au plan de développement 2016-2020, les investissements agricoles privés ont enregistré une baisse de 34,5 % en nombre et de 8,4 % en valeur.

Les investissements approuvés permettront la création de 1639 emplois permanents, contre 2056, en 2022.

La répartition au niveau des secteurs montrent une stabilisation des investissements approuvés dans les grandes cultures dans la limite de 17,6 MD, contre une augmentation de ceux dans le secteur de la pêche de 31,6 %. Par ailleurs, deux opérations d’investissement d’un montant de 6,9 MD, liées à l’activité de pêche au thon ont été approuvées.

En outre, quatre opérations d’investissement dans le secteur de l’aquaculture ont été approuvées pour une valeur de 2,9 MD.

Les investissements agréés au profit des jeunes ont marque une baisse, passant de 339 opérations (34,5 MD) à fin juillet 2022, à 271 opérations d’investissement (26,8 MD), au cours des 7 premiers mois 2023, dont 158 opérations d’une valeur de 15,9 MD au profit des jeunes femmes.

Les investissements approuvés ont bénéficié de subventions d’un montant de 78 MD, ce qui représente 28,2 % du volume d’investissement approuvé. Le taux de crédit s’est stabilisé dans la limite de 19 %.

Selon les indicateurs d’investissement dans des composantes qui contribuent à rationaliser l’exploitation des ressources naturelles, publiés par l’APIA, les investissements approuvés dans les équipements photovoltaïques ont augmenté pour atteindre 8,4 MD, bénéficiant ainsi de subventions de 3,8 MD. Les investissements selon le mode biologique sont de l’ordre de 6,8 MD ( 2,3 MD de subventions), alors que ceux approuvés dans les composantes d’économie d’eau se sont élevés à 13,5 MD (6,6 MD de subventions).

A fin juillet, les comités d’octroi d’avantages ont approuvé 26 prêts fonciers d’une valeur de 4,4 MD contre 34 prêts d’une valeur de 5,6 MD durant la même période de l’année 2022. Ces prêts permettront l’intégration de 286 hectares de terres dans le cycle économique contre 359 hectares durant la même période de 2022.

TAP

Written by: Yosra Gaaloul



0%