A la une

Layth Ben Becher : Les centres visités par Kais Saied ne sont pas des centres d’affamement

today12/08/2021

Arrière-plan
share close

Layth Ben Becher, membre du syndicat des agriculteurs de Tunisie, a affirmé ce jeudi 12 août 2021, lors de son passage dans l’émission Expresso, que le président de la République, Kais Saied, a effectué hier, mercredi 11 août 2021, une visite inopinée  aux centres de réfrigération de produits agricoles à Jedaida et Tabourba, du gouvernorat de la Manouba , qui sont en effet des centres de rassemblement de ces produits  en vue de les préserver contre la valeur de chaleur.

Ces centres ne constituent pas des centres “d’affamement du peuple” ou de distribution. Ils sont plutôt dédiés au rassemblement des produits agricoles, selon l’invité de l’émission Expresso. Il a ajouté qu’il y avait une confusion et que la disponibilité des produits dans desdits centres ne signifie pas qu’il y avait eu des pratiques spéculatives.

Ben Becher a indiqué que le prix du kilogramme de pomme de terre est soumis à une tarification fixe au marché du gros, soit à 1100 millimes, sachant qu’il est vendu à 800 millimes par l’agriculteur. Ce qui justifie la hausse du prix de production de ce produit, auquel s’ajoutent les frais de transport et de réfrigération indispensables à la conservation des pommes de terre.

Et d’ajouter que la récolte actuelle doit être stockée et conservée pour qu’elle soit consommée d’ici les mois de décembre et de janvier, particulièrement avec la pénurie d’eau, notant qu’il n’est pas admissible d’induire le peuple en erreur sous le slogan de lutte contre la corruption et la lutte contre la spéculation.

L’invité du programme Expresso a considéré que le ministère de commerce est responsable de l’importation de tous les produits, alors que le ministère de l’agriculture se charge de la tarification de certains produits, et ce, en référence à la récolte annuelle et saisonnière des produits agricoles.
Le membre du syndicat des agriculteurs de Tunisie a souligné que les circuits de distribution ne sont pas régis par la loi à défaut d’une politique agricole et stratégique, soulignant que la spéculation et la monopolisation des produits agricoles et que la monopolisation concerne surtout les produits subventionnés.

Écrit par: Islam


Article précédent

منظومة أحميني

A la une

La plateforme Ahmini: bénévole pour faciliter l’affiliation des ouvrières agricoles au système de couverture sociale

Maher Khlifi, le fondateur d’une start-up, a déclaré aujourd’hui, 12 août 2021, que la plateforme Ahmini a facilité jusqu’à présent l’affiliation de plus de 8000 femmes rurales au système de couverture sociale et sanitaire, et qu’il y aura une campagne  gratuite d’enregistrement de ces femmes à l’occasion de la fête de la femme, ce vendredi 13 août 2021. La plateforme Ahmini a assuré l’affiliation des milliers de femmes rurales au […]

today12/08/2021


0%