Actualités

Mohsen Hassan : l’organe de défense commerciale permettra une saine concurrence

today24/10/2022

Arrière-plan
share close

L’expert économique et ancien ministre du Commerce, Mohsen Hassan, a considéré, lors de son passage dans Expresso le 24 octobre 2022, que la création d’un organe de défense commerciale auprès du ministère du Commerce va contribuer à défendre les règles d’une concurrence saine au niveau du commerce international. Il a ajouté que l’organe comportait une mesure contre la possibilité de noyer le marché ce qui protège l’économie nationale des pratiques illégitimes de certains importateurs et fournisseurs étrangers.

L’organe comporte également des mesures contre le dumping qui porte atteinte aux règles de saine concurrence entre opérateurs économiques à l’instar de l’union européenne qui subventionne les produits agricoles et refuse de céder sur ce point, ce qui n’est pas conforme aux règles de commerce international.

Mohsen Hassan a affirmé que notre pays connait un déficit commercial qui a atteint des niveaux dangereux précisant qu’il existe également des difficultés concernant les finances publiques et le niveau des réserves en devises. Par conséquent, notre pays a le droit de prendre des mesures protectrices pour l’économie. L’ancien ministre a ajouté qu’il existe en Tunisie plusieurs produits de luxe et des produits de consommation qui n’entrent pas dans la boucle industrielle et dont il faut réduire les importations, surtout en provenance de pays avec lesquels la Tunisie a un gros déficit à l’instar de la Turquie.

L’expert économique a expliqué que l’organisation mondiale du commerce avait plusieurs mécanismes de protection pour ses pays membres comme l’augmentation des taxes douanières sur l’importation de certains produits ou encore soumettre l’importation de certains produits à un cahier des charges.

Mohsen Hassan a considéré que les mesures prises par la Tunisie en ce sens sont hâtives et non transparentes. Il s’est également indigné de la réponse de l’Union européenne et du manque de considération envers notre pays en tant que partenaire stratégique de l’UE. Il a indiqué qu’il était préférable de régler ces différends dans un cadre diplomatique.

Écrit par: Asma Mouaddeb


Article précédent

Actualités

Hausse des emplois de 1,8%, selon l’INS

Selon des statistiques publiées par l’Institut national de la Statistique (INS), le nombre d’emplois dans le secteur privé a augmenté à une moyenne annuelle de 1,8% durant la période 2005-2021 pour atteindre 1,087 million d’emplois en 2021 contre 830 mille en 2005. D’après la publication annuelle sur la démographe des entreprises du secteur privé selon le registre national des entreprises 2021, malgré la tendance haussière, le nombre d’emplois dans le […]

today24/10/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%