A la une

Ridha Ben Mahmoud : Le Conseil de la concurrence a ouvert une enquête sur la monopolisation et la spéculation de fer

today31 août 2021

Arrière-plan
share close

Ridha Ben Mahmoud, le président du Conseil de la concurrence, a dit ce mardi 31 août 2021, que le Conseil a ouvert une enquête sur toutes les entreprises opérant dans le secteur de l’industrie de fer, et non seulement celles récemment visitées par le président de la République, Kais Saied, notant que le Conseil ne médiatise pas toutes ses activités,  et suit toujours de près la situation économique et sociale en Tunisie. 

Il a ajouté, lors de sa présence dans l’émission Le Grand Express, que le Conseil a activé tous les outils permis par la loi, et notamment l’auto-saisine en cas de violation des principes de la concurrence.

 

Concernant le dossier de la monopolisation et la spéculation du fer, le président du Conseil de la concurrence a assuré que le Conseil s’est saisi, en vertu de l’article 15, notant que toutes les entreprises actives dans ce domaine seront concernées. Et d’ajouter que toutes les décisions rendues par le Conseil de la concurrence sont unilatérales.

Pour sa part, l’expert en économie et en statistiques, Anis Marrakchi, a souligné que le Conseil de la  concurrence ne peut pas jouer pleinement son rôle sous l’égide du système existant, rappelant que le ministère du commerce est responsable, dans le cadre des commissions mixtes regroupant les différents intervenants sur le marché, de la fixation et du contrôle des prix de certains produits. 

Le président du Conseil d’affaires Tuniso-africain (TABC), a soutenu que le ministère du commerce ne doit pas intervenir dans le processus de fixation des prix, y compris les matériaux  de construction.

Pour sa part, Moez Hrizi, le fondateur et président de “Tunisia produces”, a révélé que de nombreuses entreprises ont usé de la faiblesse de l’Etat pour exercer une certaine pression sur l’offre afin de manipuler leur marge bénéficiaire, soulignant que les grandes entreprises actives dans le secteur de fer réalisent des bénéfices énormes et ont profité de la vulnérabilité de la situation de l’usine de sidérurgie El Foulledh de Bizerte.

 

Écrit par: Islam


Article précédent

الهاشمي الوزير

A la une

Plus de 2 millions de tunisiens complètement vaccinés

Le président de la Commission nationale de vaccination, Dr Hechmi Louzir, a fait savoir que le nombre des citoyens vaccinés contre le coronavirus a atteint, jusqu’au 30 août 2021, 4 millions et 174 mille personnes. 2 100 000 tunisiens ont été totalement vaccinés dont un million 500 mille personnes ont reçu les deux doses de vaccin. Le nombre des personnes ayant reçu la première dose est de  2 millions 800 […]

today31 août 2021


Articles similaires

A la une

« Florona » n’est ni un nouveau variant ni un nouveau virus!

Le membre du Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Mahjoub El Ouni, s’est exprimé, lors de son intervention dans le programme Smart-Conso, sur la maladie dite “Florana”, précisant qu’il s’agit d’une double infection à la grippe saisonnière et au covid-19. Il a noté qu’il ne s’agit pas ni d’un […]

today20 janvier 2022 2


0%