A la une

Rim Abdelmalek : Une baisse notable du nombre des contaminations et la vigilance est de rigueur

todayaoût 3, 2021

Arrière-plan
share close

Rim Abdelmlek,  spécialiste en maladies infectieuses à l’hôpital de la Rabta, a déclaré que le nombre des patients infectés par le coronavirus  et admis dans les établissements hospitaliers a relativement baissé, notant que 60% seulement de la capacité d’accueil des hôpitaux est actuellement utilisée.

Lors de son passage dans l’émission Expresso, ce mardi 3 août 2021, Dr Abdelmalek a indiqué que la pénurie d’oxygène médical était « un grand défi dernièrement et qu’heureusement, cette crise a été surmontée », ajoutant que les interventions médicales et chirurgicales qui ne sont pas urgentes ont été déprogrammées et reportées afin d’éviter la consommation de quantités supplémentaires d’oxygène.

S’il est vrai qu’une baisse au niveau du nombre des personnes contaminées est constatée. Le taux de positivité est encore élevé,( de 20 à 25%), ce qui prouve que la situation est encore alarmante et qu’il faut drastiquement respecter les mesures préventives, aérer les endroits fermés et porter les masques. A défaut de respect de ces mesures précitées, l’invitée de l’émission Expresso a mis en garde contre une éventuelle hausse du taux de positivité qui pourrait atteindre, 35% et même 50%.

Selon ses dires, la vaccination demeure la seule issue pour mettre fin à la pandémie et limiter la propagation de ce virus. Il convient également de vacciner les enfants et de  vacciner 90% de la population mondiale pour que ce virus disparaisse.

Dr Abdelmlak a appelé les citoyens à s’inscrire sur la plateforme Evax pour se faire vacciner, soulignant que les contre-indications du vaccin sont assez rares. Tous les types de vaccin peuvent engendrer une légère augmentation de la température, une fatigue et des courbatures au cours des premiers jours qui suivent la vaccination. Ces symptômes ne sont pas graves, d’après elles, rappelant que la vaccination épargne les formes graves du coronavirus et l’admission dans les services de réanimation et diminue le taux de mortalité.

Dans le même contexte, elle a indiqué que le respect des gestes barrières va empêcher le virus de muter, ajoutant que dans l’hypothèse où 80% des tunisiens seraient totalement vaccinés d’ici le mois de septembre, le taux de contamination baissera. Et de considérer que 90% des personnes admises dans les établissements hospitaliers sont non vaccinées, mettant de nouveau l’accent sur l’importance d’accélérer le rythme de vaccination, étant la seule issue pour voir le bout du tunnel.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Abid Briki : Les mesures sociales exceptionnelles peuvent créer un climat de ‘stabilité précaire’

Le secrétaire général du Mouvement “Tunisie en avant’’, Abid Briki, a dit, ce lundi 2 août 2021, lors de sa présence dans l’émission Le Grand Express, que les décisions du président de la République ont été saluée par le Mouvement Tunisie en avant, rappelant qu’il s’est déjà adressé, dans une lettre ouverte, à Kais Saied, à cet effet.  Il a indiqué que ces mesures doivent être appréhendées selon une vision […]

todayaoût 2, 2021


0%