A la une

Faouzi Abderrahmen : L’administration tunisienne est rétrograde et il faut libérer l’initiative!

todayjuin 30, 2022

Arrière-plan
share close

Fawzi Ben Abderrahmen, activiste politique et ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, a appelé, ce jeudi 30 juin 2022, le gouverneur de la BCT, Marouen Abassi, et les cadres de la banque des banques, à libérer l’initiative privée.

Invité de l’émission Hdith Esse3a, Abderrahmen a indiqué, dans le cadre de la programmation spéciale assurée par la radio Express Fm à l’occasion de l’inauguration officielle de l’espace Startup Village, que l’administration de la BCT est très conservatrice et a bloqué tous les horizons dans le pays.

“Les jeunes, les startuppeurs, les porteurs de projets sont accablés aujourd’hui”, déplore-t-il.

Il a exprimé, dans ce sens, son étonnement quant à l’attachement de la BCT à la réglementation des changes actuelle, une réglementation dépassée et caduque.

Le monde est en pleine mouvance grâce à l’innovation et la créativité des startups, notant que 30% des élèves d’aujourd’hui travailleront dans des professions, jusqu’alors, inconnues.

 150 startups seulement sur les 700 startups qui ont obtenu le label startup ont bénéficié de financements.

Le décalage entre l’évolution rapide que connaît le monde et la situation en Tunisie oblige les jeunes à migrer et non pas seulement pour des raisons matérielles ou financières.

L’invité de l’émission a rappelé que la startup n’est pas une simple entreprise au sens classique du terme et que le taux d’échec est plus élevé dans le cas des startups que dans les autres.

Il a également mis l’accent sur l’importance de la formation et de l’accompagnement des startups pour s’assurer de leur réussite.

Sur un autre plan, il a estimé qu’il n’est pas logique que des personnes âgées de 80 et de 60 ans rédigent une Constitution, censée perdurer et être valable pour des dizaines d’années.

L’invité de l’émission Hdith Esse3a a dit que l’ancien esprit économique et l’ancien modèle de l’administration ne peuvent pas mettre en place des textes juridiques qui conduisent le pays vers de nouveaux horizons, une nouvelle réalité, rappelant que le système éducatif tunisien ne permet pas au pays de s’aligner sur le modèle du monde développé.

A lire aussi :L’Agence Nationale des Fréquences : La Tunisie est prête pour le déploiement de la 5G, mais..

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

Actualités

L’Agence Nationale des Fréquences : La Tunisie est prête pour le déploiement de la 5G, mais..

La conférence sur la gestion du spectre des fréquences au Moyen Orient et en Afrique, s’est déroulée, aujourd’hui, le 30 juin 2022, à Tunis, dans sa 6e édition. Pour rappel, cette conférence a été lancée pour la première fois, en 2014, et s’est tenue respectivement à Dubai, Marrakech et Abou Dhabi. Les préparatifs pour la tenue de la conférence mondiale des radiocommunications 2023 (CRM-23), l’implémentation de la 5G dans la […]

todayjuin 30, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%