A la une

Amen Allah Messaidi : Les femmes enceintes sont prioritaires pour la vaccination

todayaoût 1, 2021

Arrière-plan
share close

Amen Allah Messaidi, membre de la Commission de lutte contre le coronavirus, a indiqué que le nombre des décès et des contaminations déclarés par le ministère de la santé correspondent à ceux déclarés par les directions régionales de la santé, précisant que les déclarations sont parfois instantanément faites alors que dans certains cas, elles ne sont faites que quelques jours après le décès. Ce qui explique selon lui la diminution de ces chiffres durant les jours fériés et les jours de fêtes et leur augmentation pendant les jours suivants.

Lors de sa présence dans l’émission Mag Santé, le membre de la commission nationale de lutte contre le coronavirus, que le taux de positivité représente l’indicateur le plus fiable pour suivre et évaluer la situation épidémique, ainsi que le taux d’incidence. Il est à mentionner que le taux de positivité enregistré ces derniers jours varie entre 26 % et 27 %.

Et de considérer que ce pourcentage est encore élevé malgré la baisse récemment  enregistrée, soulignant que la commission espère atteindre 5%. Ce qui n’est pas assez évident vu le taux de positivité et le taux d’incidence actuels assez élevés, avec une moyenne nationale de 800 cas pour 100 000 habitants.

Le membre de la commission nationale de lutte contre le coronavirus a signalé qu’il est envisageable de vacciner près de 5 millions de tunisiens d’ici la fin du mois d’octobre et non pas de décembre, bien que les laboratoires internationaux subissent encore une grande pression au niveau de la production des vaccins.

L’invité de l’émission Mag Santé a souligné que la capacité des centres de vaccination ainsi que les centres de santé de base sera renforcée pour accélérer le rythme de vaccination.

Concernant la vaccination des femmes enceintes, Dr Messaidi a indiqué qu’elles doivent se faire vacciner à partir de la seizième semaine de la grossesse, notant qu’elles sont désormais considérées comme prioritaires à la vaccination dans le cadre de la plateforme Evax.

Selon lui, “c’est à cause de la pénurie des vaccins que des priorités ont été établies. Les personnes âgées sont assez vulnérables, c’est ce qui explique qu’elles étaient vaccinées en premier lieu. Quant aux enfants infectés par le coronavirus, la majorité d’entre eux souffrent de certaines maladies chroniques”. Et d’ajouter que les formes graves ont été surtout développées chez les personnes âgées, mentionnant que la commission  va suggérer la vaccination des enfants souffrant des maladies chroniques parmi les catégories prioritaires pour la vaccination pour renforcer l’immunité collective.

Écrit par: Islam


Article précédent

الصحة العسكريّة

A la une

La santé militaire vaccine plus de 13 mille tunisiens en une seule journée

Le ministère de la défense nationale a annoncé aujourd’hui, jeudi 29 juillet 2021, dans un communiqué rendu public que les équipes sanitaires militaires ont pu vacciné plus de 13 mille personnes en une seule journée dans 4 gouvernorats. La campagne de vaccination mobile a été poursuivie le soir du mercredi 28 juillet 2021, dans les gouvernorats de Jendouba, Kairouan, Siliana, et Guebili, grâce à la coordination avec les différents intervenants […]

todayjuillet 29, 2021


0%