Actualités

Hammi: « il n’y aura pas de changement dans les perceptions de l’État… »

today02/08/2023 76

Background
share close

Lors d’une intervention téléphonique à l’émission Expresso, Hammi a affirmé que la décision du limogeage et de la nomination aurait dû être prise plus tôt et non pas à une heure tardive le soir.
« Nous nous attendions à ce que le chef de gouvernement soit remplacé par une personne spécialisée dans l’économie, étant donné la crise économique dans laquelle se trouve le pays », a-t-il avancé.

« Le nouveau chef de gouvernement est juriste de formation, et un ancien cadre à la banque centrale chargé des ressources humaines », a-t-il ajouté.

Hammi a fait savoir que les membres de la coalition Soumoud attendent la conférence de presse du nouveau chef du gouvernement, avec impatience, afin de connaître sa vision et son programme.

Hammi s’est, également, demandé par rapport à la possibilité de changer tous les ministres après avoir changé le chef du gouvernement.

« La fin de la mission de Najla Boden marque la fin du dossier des négociations avec le Fonds monétaire international » a-t-il ajouté.

D’après Hammi, il n’y aura pas de changement dans les perceptions de l’État. En fait, le changement qui a été fait est venu uniquement pour atténuer la pression exercée sur le gouvernement et sur le pouvoir exécutif en général, selon ses dires.

« Le pouvoir de l’ancienne chef du gouvernement, Najla Boden, était limité car c’est le président Saied qui gèrait tout », a-t-il conclu.

Written by: Yosra Gaaloul



0%