A la une

Lamia Mejri : Le mutisme du Conseil supérieur de la magistrature face aux mesures prises à l’encontre des magistrats est inquiétant

todayaoût 11, 2021

Arrière-plan
share close

Lamia Mejri, membre du bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), a exprimé son inquiétude quant au mutisme du Conseil  supérieur de la magistrature face aux mesures prises à l’encontre des magistrats.

Lors de son intervention dans le programme Le Grand Express, Lamia Mejri a rappelé ce mercredi 11 août 2021, que l’association des magistrats avait déjà réclamé à ce que les décisions émises à l’encontre des magistrats soient prises d’une manière transparente et suite à la consultation du Conseil supérieur de la magistrature, ajoutant qu’ il n’est pas “normal que le Conseil de la la magistrature ne soit pas informé desdites décisions”.

Par ailleurs, selon l’invitée de l’émission Le Grand Express, la notification du conseil de la magistrature garantit aux magistrats un procès équitable. 

Et de considérer que le décret n°78-50 du 26 janvier 1978 portant organisation de l’état d’urgence ne préserve pas les droits et les libertés, et que l’association des magistrats tunisiens a fait à maintes reprises appel à sa révision, quoique les autorités y font encore  référence.

Écrit par: Islam


Article précédent

رفيق بوجدارية

A la une

Rafik Boujdaria : Nous ne pouvons pas déclarer notre victoire contre le Covid avant la vaccination de 60% de la population tunisienne

Le chef de service de médecine  d'urgence à l'hôpital Abderrahmane Mami de l'Ariana, Dr Rafik Boujdaraia,  a déclaré aujourd'hui, mercredi 11 août 2021, qu'il est insensé de parler d'une victoire contre le Coronavirus, tant que  moins de 60% de la population n'ont pas  encore été  vaccinés.  L'invité du programme Le Grand Express a souligné que le 8 août était une journée exceptionnelle, vu qu'il s'agit bien d'une première dans l'histoire […]

todayaoût 11, 2021


0%