A la une

Sana Mersni : Hichem Méchichi n’est pas le seul responsable de la dégradation de la situation

today05/07/2021

Arrière-plan
share close

Lors de sa présence dans l’émission Le Grand Express, ce lundi 5 juillet 2021,  Sana Mersni a affirmé que la position d’Ennahdha n’est pas nouvelle du fait que le mouvement a toujours fait appel à la formation d’un gouvernement politique depuis la désignation de Habib Jemni pour former le gouvernement. Elle a indiqué qu’Ennahdha a soutenu le gouvernement de Mechichi bien qu’il ait opté pour  un gouvernement de technocrates.

La porte-parole de la Choura d’Ennahdha a dit que l’appel du mouvement Ennhadha pour la formation d’un gouvernement politique est l’aboutissement de la dangerosité de la situation épidémique, du laxisme et de la faiblesse de la stratégie suivie par le ministère de la santé.

Dans le même contexte, Sana Mersni a mis l’accent sur l’existence de plusieurs entraves d’ordre administratif et sur non réactivité du ministère de la santé face aux tentatives d’acquisition des équipements médicaux, afin d’appuyer les établissements hospitaliers et l’amélioration de leur capacité d’accueil.

 A cet effet, l’invité du programme Le Grand Express, a affirmé qu’il est encore possible de sauver le pays une fois que des mesures d’urgence seront prises.

“La responsabilité n’incombe ni au chef du gouvernement, ni à la moitié d’un gouvernement constitué par les ministres intérimaires”, a-t-elle dit.

Selon ses dires, le chef du gouvernement a déjà opté pour un remaniement ministériel du moment où le ministre de la santé actuel, n’est pas à même de gérer la crise sanitaire. « C’est à cause du président de la République que la situation s’est dégradée », a-t-elle affirmé.

Le chef de l’Etat devra s’adresser au peuple et annoncer toutes les nouvelles mesures prises pour endiguer la pandémie. De surplus, la diplomatie tunisienne n’avait pas joué son rôle comme convenu, étant incapable  procurer les vaccins aux tunisiens.

“La représentativité du mouvement Ennahdha au sein du nouveau gouvernement politique doit être claire”, a-t-elle signalé avant d’ajouter que le mouvement va assumer toutes ses responsabilités et sa présence au sein du gouvernement, en rappelant qu’Ennahdha a déjà subi les conséquences de son soutien à un gouvernement de technocrates.

Écrit par: Islam


Article précédent

حاتم عميرة

A la une

Hatem Amira : L’UGTT a voulu impliquer les sociétés d’assurance, pourtant elles n’ont rien à voir avec ses rapports tendus avec les banques

Le directeur exécutif de la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurance (FTUSA), Hatem Amira, a déclaré qu’il est insensé de parler d’une grève réussie à 100 % puisque le recours à la grève est révélateur de l’échec et porte toujours atteinte à l’intérêt général et à l’économie nationale. Lors de son intervention dans l’émission Le Grand Express, ce lundi 5 juillet 2021, Hatem Amira a expliqué que la partie sociale s’est […]

today05/07/2021


0%