A la une

Hedi Ben Abbes : Il n’est pas convenable de réviser l’intégralité de la Constitution

todayseptembre 11, 2021

Arrière-plan
share close

L’ancien diplomate, Hedi Ben Abbes, a indiqué aujourd’hui, le 11 septembre 2021, lors de sa participation dans l’émission Expresso Weekend, qu’il est insensé de déclencher une nouvelle crise politique et de suivre une voie dont les conséquences s’avèrent dangereuses et risquées.

Il convient par contre, de clarifier la vision politique qui ne doit pas être conçue d’une manière unilatérale, notant que le flou de la situation politique en Tunisie n’est pas dans l’intérêt du pays.

En effet, la formation d’un gouvernement le plus tôt possible est d’une extrême urgence, et la suprématie de la loi doit s’appliquer à tout le monde. Selon Ben Abbes, la Constitution tunisienne ne doit pas être révisée dans son intégralité dans la mesure où quelques articles seulement doivent être revus. Il reste que l’amendement de la Constitution prendra du temps. 

L’invité de l’émission Géo-express a indiqué qu’il n’est pas admissible d’organiser un référendum sans que le peuple ne soit conscient des répercussions juridiques de la révision desdits articles de la Constitution.

“Je ne suis pas hostile à l’idée du référendum. Je tiens par contre à ce que certains points soient révisés et non pas toute la Constitution. De même, cette révision n’est pas l’apanage d’un groupe restreint de personnes, il faut qu’elle soit assurée par des personnes compétentes dotées d’une bonne expérience dans le domaine juridique”, a expliqué Hedi Ben Abbes.

 

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Le mouvement Ennahdha dénonce la violation de la Constitution

Le mouvement Ennahdha a dénoncé, dans un communiqué rendu public, ce samedi 11 septembre 2021, les tentatives de certaines parties hostiles à la démarche démocratique, particulièrement certaines personnes proches du président Saied, visant la violation des principes constitutionnels, à la base du pacte social et politique de 2014. En réponse aux déclarations non-officielles accordées par le conseiller du président de la République, Walid Hajjem, en relation avec l’éventualité du gel […]

todayseptembre 11, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%