A la une

Jérôme Vacher (FMI) : Le FMI aidera la Tunisie pourvu qu’elle entame des réformes structurelles et profondes

today13 janvier 2022

Arrière-plan
share close

Invité de l’émission Expresso du 13 janvier 2022, le  représentant du Fonds monétaire international (FMI)I, Jérôme Vacher,  a dit que le FMI soutient tous les pays qui envisagent introduire des réformes économiques ajoutant que le Fonds s’est régulièrement entretenu avec les autorités tunisiennes en attendant l’examen de la proposition du gouvernement pour rétablir l’équilibre économique. 

L’invité de l’émission Expresso a ajouté que l’appui du FMI dépend du programme de réformes qui sera proposé par le gouvernement tunisien, soulignant que les réformes structurelles à moyen terme requiert l’implication de toutes les parties concernées en Tunisie.

L’implication de toutes les parties dans le programme de réformes donne plus de fiabilité et de crédibilité

Selon le représentant du FMI en Tunisie, l’implication des différentes parties (gouvernement, organisation nationale, société civile, etc) donne plus de fiabilité et de crédibilité à ce programme de réformes et atteste de l’engagement total de la Tunisie à mettre en place ces réformes.

En effet, l’amélioration du taux de croissance et les équilibres des finances publiques représentent les défis urgents de l’heure qui doivent être en tête de liste des priorités du gouvernement, suivie des réformes structurelles qui revêtent une grande importance.

L’accent a été mis sur la masse salariale dans la fonction publique qui a approfondi la crise des finances publiques et alourdit les dépenses de l’Etat, sans oublier la crise des entreprises publiques affectant la compétitivité de l’économie nationale.

Le soutien du FMI dépend du programme de réformes

Selon ses dires, le soutien financier du FMI est tributaire de l’efficacité du programme de réformes économiques et structurelles et son aptitude à améliorer le climat d’investissement, réitérant que le FMI pourra aider la Tunisie si les autorités s’engagent réellement à mettre en place des réformes de fond en comble pour sauver l’économie nationale.

Vacher a notamment évoqué la fin de son mandat ce mois courant, soulignant que la Tunisie regorge de compétences qui doivent être encouragées pour réaliser un développement national rapide et durable.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

Communiqués

L’UBCI ACCORDE UN FINANCEMENT DE 150 MILLIONS DE DINARS À ENDA TAMEEL

  L’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie & Enda tamweel ont signé un accord de financement d’une valeur de 150 millions de dinars consenti sous forme de prêt à moyen terme décaissable sur trois tranches, à raison de 50 millions de dinars chaque année. La cérémonie de signature de cet accord s’est déroulée le mercredi 12 janvier 2022, en présence M. Mohamed ZMANDAR Directeur Général d’Enda tamweel et M. […]

today12 janvier 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%