Actualités

Abdellatif El Mekki : La crise de la Cour Constitutionnelle a été dénaturée et comporte une charge psychologique indéniable.

today03/06/2021 9

Background
share close

‘’ Nous avons pris un faux chemin, et nous devons nous en sortir”, a déclaré l’ancien ministre de la santé Abdellatif El Maki, ce jeudi 3 juin 2021, lors de son passage dans l’émission Club express, en considérant que la ratification de la loi relative à la mise en place de la Cour constitutionnelle est notre seule issue pour mettre le pays sur de bons rails.

S’agissant de la lettre ouverte adressée par l’invité de Walid Ben Rhouma au président de la République concernant la ratification de ladite loi, il a précisé qu’en temps de crise, il n’est plus question de s’interroger “Qui a tort et qui a raison?”. 

En effet, la question qui se pose est désormais d’ordre éthique.  Au fait, il a estimé que la crise politique a été dénaturée et comporte une charge psychologique indéniable. Ce qui constitue d’après Abdellatif El Makki, l’un des principaux écueils à franchir par les politiciens.

Dans le même ordre d’idées, il a expliqué que la mise en place de la Cour constitutionnelle profite en premier lieu au chef de l’Etat, qui doit veiller sur le respect de la Constitution (article 72 de la Constitution 2014). La Cour constitutionnelle sera donc l’un des mécanismes lui permettant d’atteindre cet objectif.

L’ancien ministre de la santé, a appelé Kais Saied à faire prévaloir son rôle en tant que président de la République sur celui du professeur de droit.

En réponse au dilemme relatif à l’éventualité d’isoler le président de la République par la Cour constitutionnelle, il a indiqué que “la question ne se pose même pas!  Ce ne sont que des hallucinations et des prétextes médiatisés par des personnes mal intentionnées en vue de semer le doute, manipuler l’opinion publique et déstabiliser le climat politique”.

Et d’ajouter: ‘’Les personnes réclamant la violation de la Constitution, en incitant à la haine et en propageant des idées infondées profiteront des suites de la crise politique”.

Il a signalé, dans le même sens, que le Mouvement Ennahdha n’a aucune mauvaise intention même s’il  pourrait commettre des erreurs lors de la gestion de la crise, en notant enfin que ces parties ne sont qu’en l’apparence  du côté de Kais Saied. Elles ne soutiennent en vérité, ni le président de la République, ni le Mouvement Ennhahda…

 

Written by: Islam



0%