Actualités

Chokri Jribi : Le prix des médicaments anti-Covid est excessivement cher et peut atteindre 600 euros/personne

today18 novembre 2021

Arrière-plan
share close

Le membre de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, Chokri Jribi, a fait savoir, ce jeudi 18 novembre 2021, lors de son passage dans l’émission Expresso, que 4600 études à travers le monde ont été faites  afin de concevoir un médicament anti-covid efficace et que ces médicaments n’ont vu le jour qu’en octobre 2021.

Dr Jribi, a souligné que les essais cliniques ont prouvé l’efficacité d’un médicament fabriqué par des laboratoires britanniques et a permis de réduire de 50% le risque d’hospitalisation de la personne contaminée, au cours des cinq  premiers jours qui suivent l’apparition des symptômes. Il a expliqué que tous les patients qui ont participé aux essais cliniques étaient infectés dont certains présentent des formes graves et souffrent de maladies chroniques (diabète, maladies cardiovasculaires, obésité etc..)

L’invité de l’émission Expresso, a ajouté que ces mêmes expériences cliniques ont été faites par les laboratoires Pfizer et que la pilule anti-COVID de Pfizer est efficace à 89 % pour prévenir le risque de développer une forme grave de la maladie.

Et d’ajouter que les procédures ont bien avancé pour accorder les autorisations et licences au médicament du laboratoire Pfizer, sachant que certains pays ont entamé les négociations pour la conclusion des accords pour l’acquisition du médicament.

Il reste que le coût du médicament est assez élevé, notant que le prix du médicament est estimé à 600 euros/personne.

Il a indiqué que le prix du médicament Pfizer diffère d’un pays à un autre, soulignant que le laboratoire va renoncer aux droits de propriété intellectuelle.  Sa fabrication dans des laboratoires locaux ou dans d’autres laboratoires avec des coûts moins élevés.

Sinon, la Tunisie sera incapable de se procurer ce médicament, sachant qu’il est toujours possible d’engager des négociations pour faire partie des pays qui bénéficieront des prix préférenciels du médicament anti-Covid.

Et de poursuivre que les licences pour l’administration de ces médicaments n’ont pas encore été accordées, même si leur efficacité a été, jusqu’à aujourd’hui, prouvée.

Selon ses dires, on peut faire face à la propagation du virus même si nous ne pouvons pas accéder à ces médicaments, à travers la vaccination et le respect des mesures préventives.

Dr Jribi a noté, dans le même contexte, que 3 laboratoires pharmaceutiques tunisiens peuvent fabriquer le vaccin anti-Covid, admettant qu’il faut rattraper le retard  de fabrication du médicament par rapport au Maroc et à l’Egypte.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Fathi Nouri : Nous avons besoin d’une nouvelle génération d’experts, de dirigeants et de politiciens pour mener le pays à bon port.

L’économiste et universitaire, Fathi Nouri, a indiqué ce mercredi 17 novembre 2021, lors de sa présence dans l’émission Ecomag, que l’économie tunisienne est une affaire nationale  qui concerne toutes les partis, ajoutant qu’il s’attendait à un document détaillant et expliquant la loi de finances complémentaire de l’année 2021.  Fathi Nouri a ajouté que cette opacité médiatique touchant les lois de finances rappellent les politiques de l’ancien régime de Ben Ali, […]

today17 novembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%