Actualités

Limam Bargougui : Les filières de production agricole suffoquent

today04/11/2022

Arrière-plan
share close

Limam Bargougui, membre du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’Agriculture et de la pêche (UTAP), était l’invité de l’émission Expresso sur Express FM le vendredi 4 novembre 2022. Il a expliqué que toutes les filières de production agricole connaissent de très grandes difficultés à cause de l’accumulation des problématiques et de l’inertie des autorités depuis des années.

Le responsable de la production animalière à l’UTAP a expliqué que la plus grande difficulté était l’augmentation du coût de la production animalière et végétale ainsi que l’augmentation des prix des intrants puisqu’ils sont, en majorité, importés de l’étranger. Il a, ainsi, appelé à une intervention rapide afin de limiter la hausse des coûts de production pour garantir une marge bénéficiaire aux agriculteurs assurant que le secteur agricole ne bénéficiait d’aucun intérêt de la part des autorités ce qui a impacté la fourniture de légumes, d’œufs et de lait.

Limam Bargougui a assuré que l’agriculteur vend ses produits à des prix très bas qui ne produisent pas de bénéfice et poussent les agriculteurs à ne pas travailler. Il a ajouté que les prix des engrais ont connu une hausse vertigineuse malgré les efforts de l’Etat pour s’en procurer imputant cela au monopole et à la spéculation qui ont fait que l’agriculteur achète les engrais à des prix très hauts. Il a soutenu que les prix des producteurs n’ont pas changé depuis des années malgré le changement des prix de tous les intrants nécessaires ce qui a déstabilisé les filières.

Le membre exécutif de l’UTAP a également souligné qu’il n’y avait aucun accompagnement pour l’agriculteur afin de lui permettre de dépasser les difficultés d’approvisionnement. Il a appelé les autorités à intervenir au niveau des filières de production précisant que l’agriculteur supporte seul les augmentations résultant de facteurs exogènes et de la situation régionale et internationale.

Le responsable a également indiqué que ces difficultés peuvent donner lieu à des vagues de migration de la campagne vers les villes et à une négligence totale des terres agricoles en renouvelant son appel à mettre l’agriculture en tête des priorités.

 

Écrit par: Asma Mouaddeb


Article précédent

Actualités

Hichem Ben Fadhl : Près de 200.000 Tunisiens utilisent les cryptomonnaies

Le président de l’association tunisienne des Fintechs, Hichem Ben Fadhl, était l’invité de l’émission Expresso sur Express FM vendredi 4 novembre 2022. A cette occasion, il a expliqué que les cryptomonnaies ot fait leur apparition depuis 2010 pendant la crise économique. Elles sont utilisées par près de 500 millions de personnes à travers le monde dont 200 mille Tunisiens. Dans son intervention, Hichem Ben Fadhl a également expliqué que les […]

today04/11/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%