A la une

Mohamed Goumani : Le nouveau bureau exécutif d’Ennahdha sera formé d’ici une semaine

todayaoût 24, 2021

Arrière-plan
share close

Le dirigeant du Mouvement Ennahdha, Mohamed Goumani, a fait savoir que le nouveau bureau exécutif d’Ennahdha sera formé au bout d’une semaine. 

Il a affirmé que ce qui s’est passé en Tunisie est “un cataclysme politique” bouleversant tous les aspects de la vie publique, particulièrement les partis politiques.

Lors de son passage sur les ondes d’Express Fm, Mohamed Goumani a expliqué que le président du Mouvement Ennahdha détient le pouvoir exclusif de former, de dissoudre et de former un nouveau bureau exécutif qui sera soumis à la Choura, et ce, conformément à la Choura d’Ennahdha.

Et d’ajouter que le bureau exécutif congédié a été composé de 30 membres et a été formé dans le cadre d’un consensus pour amortir les conflits internes au sein du parti, notant que les circonstances et les données ont changé et le changement du bureau exécutif s’impose. Selon l’invité de l’émission Expresso, la réduction du nombre de ces membres intervient également pour assurer la réussite du congrès du Mouvement Ennahdha.

Il est à rappeler que le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghanouchi, a congedié hier, lundi 23 août 2021, tous les membres du bureau exécutif et a annoncé qu’il sera de nouveau formé conformément aux exigences de la conjoncture actuelle, d’après un communiqué publié par le Mouvement sur sa page facebook.

Mohamed Goumani a considéré que l’accent a été mis dans ledit communiqué sur la continuité des travaux de la commission de la gestion de la crise politique. Le limogeage des membres du bureau exécutif ne signifie aucunement la suspension des travaux de la commission, soulignant que Rached Ghanouchi a insisté sur ce point, en indiquant que la commission se penche à trouver des solutions à la crise politique.

L’invité du programme Expresso a dit que la décision de prolongement des mesures exceptionnelles atteste de l’engagement formel du président de la République et son respect de la Constitution. Et de poursuivre que ces mesures ne doivent pas être indéfiniment prolongées et doivent prendre fin le plus rapidement possible conformément à l’article 80 de la Constitution.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Mouna Kraiem : Le prolongement des mesures exceptionnelles a été prévisible et le communiqué de la présidence de la République est assez bref et équivoque

Mouna Kraiem, professeure de droit constitutionnel, s’est exprimé ce mardi 24 août 2021, lors de son passage dans l’émission Expresso, sur la décision du président de la République Kais Saied relative au prolongement des mesures exceptionnelles, considérant que le communiqué de la présidence de la République est assez bref, et publié avant l’expiration du délai de 30 jours. Ce communiqué est, selon Mouna Kraiem, équivoque et indique que le président […]

todayaoût 24, 2021


0%