A la une

Nadia Romdhani : La fédération tunisienne des sociétés d’assuances a refusé les augmentations salariales au titre de l’année 2020

todayjuillet 6, 2021

Arrière-plan
share close

Nadia Romdhani, secrétaire générale adjointe de la Fédération générale des banques et des institutions financières, a déclaré, lors de son intervention  dans l’émission Le Grand Express, ce mardi 6 juillet 2021, qu’une réunion s’est tenue entre la partie syndicale et les sociétés d’assurance le 21 mai 2021 et ce suite à la demande du secrétaire général de l’UGTT Nourredine Taboubi.

Elle a expliqué que les sociétés d’assurance ont exprimé lors de cette réunion leur refus de toute augmentation salariale au titre de l’année 2020, étant « une année blanche ». C’est à cause de la réticence des sociétés d’assurance que la fédération a décliné la demande de négociation vu que ces conditions vont porter atteinte aux avantages acquis par les travailleurs dans le secteur des sociétés d’assurance, notant que la partie syndicale a entamé cette grève pour améliorer le statut des travailleurs du secteur et non pas pour l’affaiblir.

L’invité de l’émission Le Grand Express, a nié que l’UGTT avait impliqué les sociétés d’assurance dans son différend avec le secteur bancaire, et ce contrairement aux déclarations du directeur exécutif de la fédération Tunisienne des sociétés d’assurance, Hatem Amira.

“La fédération générale des banques est prête à dialoguer et à négocier les revendications de la partie syndicale sans l’imposition des conditions préalables”, a-t-elle insisté.

Notons que suite à l’intervention du directeur exécutif de la fédération tunisienne des sociétés d’assurances, Hatem Amira, sur les ondes de la radio Express Fm, hier lundi 5 juillet 2021,la secrétaire générale adjointe de la fédération générale des banques, Nadia Romdhani a tenu à apporter les précisions précitées.

Il est à rappeler que Hatem Amira a souligné hier lors de son intervention dans l’émission Le Grand Express, que la réunion qui s’est tenue le 30 avril 2021, n’a pas été suivie d’autres réunions de négociations quoique la fédération des sociétés d’ assurances y ait fait appel à maintes reprises.

 Selon lui, l’UGTT a voulu impliquer les sociétés d’assurance qui n’ont rien à voir avec ses rapports tendus avec les banques, sachant que les sociétés d’assurance sont prêtes à négocier malgré le refus de la partie sociale.

Écrit par: Islam


Article précédent

منجي الرحوي

A la une

Mongi Rahoui : La loi relative à la relance économique est une loi « suspecte » et profite aux blanchisseurs d’argent

Monji Rahoui, député et dirigeant du parti des patriotes démocrates unifié, a affirmé ce mardi 5 juillet 2021, lors de son intervention dans l’émission Le Grand Express, que le projet de loi relatif à la redynamisation de l’économie est une loi “suspecte” et ne reflète pas son contenu à l’image de la loi de la réconciliation et la loi de partenariat entre les secteurs privé et public.  Il a indiqué […]

todayjuillet 6, 2021


0%