Communiqués

Concours «Carthage Innov’Startup 1.0»: Les Étudiants Entrepreneurs du PEEC en compétition !

today28 septembre 2021

Arrière-plan
share close

Dans le cadre du Projet d’Appui à la Qualité Practice Jawda (PAQ-DGSU) financé par la Banque Mondiale, l’Université de Carthage a lancé depuis Mars 2021 la première édition du concours «Carthage Innov’Startup 1.0 ».

Ce concours supporté par le Pôle Etudiant Entrepreneur de Carthage PEEC (créé en janvier 2019 dans le cadre d’un projet Erasmus+ SALEEM) met en compétition plus de 200 étudiants ayant obtenu le statut étudiant entrepreneur (SEE).

L’Université de Carthage était la première université à avoir accordé ce statut à 212 étudiants
qui disposent d’une idée de projet ou comptent créer une entreprise durant leur parcours académique ou après l’obtention de leur diplôme.

Les étudiants entrepreneurs ont été sélectionnés en mois de mars et ont suivi des formations spécifiques visant à leur faciliter les concepts relatifs à l’idéation, au Business Model et au développement agile des projets ainsi qu’à la communication.

Ce programme d’accompagnement sera couronné par la participation d’une trentaine de projets au concours « Carthage Innov’Startup 1.0 » lancé pour la première fois par l’université de Carthage et financé grâce à un fonds d’appui à la qualité et à l’employabilité.

A cette occasion, un bootcamp sera organisé du 1 au 3 octobre 2021 à la Cité des Sciences à Tunis réunissant les étudiants entrepreneurs, leurs référents encadrants académiques, avec des experts en entrepreneuriat, des professionnels et des représentants de l’écosystème Tunisien.

Un programme riche sur les trois jours a été concocté qui allie entre les ateliers de Pitching, Market Sizing, Business Plan, loi Startup Act, Management juridique de l’innovation, Marketing, Optimisation fiscale…

A la fin de ce bootcamp, une demie finale sera organisée afin de choisir les 10 meilleurs projets qui iront à la finale le 14 octobre 2021. Le jury sera composé d’universitaires et d’experts représentants des acteurs actifs dans l’écosystème entrepreneurial tunisien.

Tout en mettant en place un protocole sanitaire strict les étudiants entrepreneurs de différentes institutions vont présenter leurs pitchs devant le jury et les résultats de la demie finale seront déclarés le 3 octobre 2021.

Les dix projets sélectionnés seront accompagnés durant deux semaines par leurs référents académiques et des mentors professionnels pour se présenter à la finale le 14 octobre 2021. Les lauréats se verront attribués des prix accordés à la fois par l’Université de Carthage et ses partenaires qui ont accepté de sponsoriser l’évènement.

Il s’agit d’un évènement unique en son genre, de loin le plus marquant dans le parcours académique de l’étudiant entrepreneur après l’annonce du Statut National de l’Étudiant Entrepreneur en novembre 2019 (Circulaire 42- 2019 du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique). L’aboutissement de ce programme de formations, de suivi et d’accompagnements par leurs référents du PEEC et une équipe de professionnels de l’environnement socio-économique, sera célébré lors d’un grand cocktail qui rassemblera un
grand nombre d’étudiants issus des établissements rattachés à l’université de Carthage, référents, enseignants, partenaires, experts, formateurs, mentors, invités d’honneur ainsi que des professionnels du domaine de l’entrepreneuriat.

Grâce à ce concours, l’Université de Carthage se démarque davantage par son engagement
d’appui à la culture entrepreneuriale et l’employabilité de ses étudiants.

L’organisation de cet évènement est menée par une équipe Taskforce composée par aussi bien des enseignants référents du PEEC que du personnel administratif de l’Université de Carthage.

L’Université de Carthage…Innover et Entreprendre pour Exceller !

Écrit par: Asma Mouaddeb


Article précédent

A la une

Mohamed Torjmane : Le niveau de formation universitaire est très faible et les compétences sont devenues rares

Mohamed Torjmane, professeur universitaire, a fait savoir que  de nombreux étudiants accèdent à l’enseignement supérieur sans qu’ils n’aient un bon niveau ou une bonne formation scientifique, sachant que le marché de l’emploi n’a pas besoin de tous ces diplômés mais de la qualité de la formation universitaire. Il a considéré, lors de sa présence dans l’émission Ecomag du 28 septembre 2021, que le dernier ministre ayant effectué des réformes était […]

today28 septembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%