Communiqués

Le secteur des assurances: Un levier de croissance dans la relance économique post-Covid 

today23 novembre 2021

Arrière-plan
share close

Qui dit assurance, dit risque, sinistre, aléa, mais aussi  garantie, et épargne. Bref, une soupape de sécurité offerte aux individus, aux entreprises et à l’économie nationale.

Or, selon le dernier rapport annuel du Comité général des assurances 2019, le tunisien ne dépense en moyenne que 47.8 dinars en assurance vie et 158.4 dinars en produits d’assurance non vie. La prime moyenne par habitant demeure, malgré les légères augmentations enregistrées ces dernières années, très faible par rapport à la moyenne mondiale. Il en est de même pour le taux de pénétration, qui ne dépasse pas les 2% du PIB.

Sachant que ce secteur a généré en 2019 un chiffre d’affaires global de 2 436 millions de dinars, et étant une composante du tissu financier tunisien, il convient de s’interroger sur l’impact des suites économiques de la crise sanitaire sur les compagnies d’assurances en Tunisie. La densité des assurances, le taux de pénétration, les chiffres d’affaires, et tant d’autres indicateurs qui soulèvent de nombreuses questions sur l’état des lieux et les perspectives de croissance et de développement du secteur des assurances en Tunisie.

 

Dans quelle mesure les compagnies d’assurances tunisiennes ont survécu en dépit des aléas de l’économie nationale et comment peut-on garantir la survie de ce secteur face à la concurrence internationale ?  Qu’en est-il des produits d’assurances les plus affectés par la conjoncture sanitaire? Comment consolider ce secteur pour qu’il soit un levier puissant dans la relance économique post-covid? Quelles réformes juridiques à entreprendre pour mettre le secteur à niveau équivalent des standards internationaux ?

Toutes ces questions et d’autres seront débattues tout au long de cette journée du 25 novembre 2021,de 7h30 à 19h30 avec les représentants des secteurs, des entreprises, des représentants de l’Etat, des experts. Nous chercherons à la fois à expliquer, apporter des témoignages, des critiques constructives et des pistes d’amélioration dans le but d’identifier les futurs enjeux du secteur des assurances.

Écrit par: Zaineb Basti


Article précédent

A la une

Hedi Lahmar : Les salaires de près de 600 agents de la société de jardinage de Kébili n’ont pas été versés depuis septembre 2021

Le secrétaire général du syndicat de base des agents de jardinage de Kébili, Hedi Lahmar, a déclaré, ce mardi 23 novembre 2021, au micro de radio Express Fm,  que la société a été créée à l’issue de la conclusion d'un accord , entre les manifestations et l’Etat, en aout 2017, et qu’il ont été séléctionnés suite à un concours officiel et recrutés en vertu  de contrats conclus avec la société […]

today23 novembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%