Actualités

Aram Belhadj : La levée des subventions sur les produits de base n’a pas été imposée par le FMI

today3 juin 2021

Arrière-plan
share close

Le professeur universitaire et l’économiste Aram Belhadj, a affirmé que la hausse des prix des produits de  base a été, en partie, prévue. La valeur de cette augmentation est par contre surprenante puisque la loi des finances a prévu une augmentation du sucre de 100 millimes, alors que le gouvernement a décidé d’augmenter le prix  de 250 millimes .

Aram Belhadj, a indiqué, lors de son passage dans l’émission Club express, jeudi 3 juin 2021, que la nouvelle augmentation des prix des carburants ( 50 millimes), n’est pas conforme au mécanisme d’ajustement automatique des prix des hydrocarbures, dûment non respecté par le gouvernement.

Sur un autre plan, il a précisé que  l’UGTT a haussé le ton suite à ces augmentations et que son communiqué est précurseur d’un mouvement de protestation  inéluctable. De surcroît, l’économiste Aram Belhadj a indiqué que le système actuel des subventions est défaillant, en l’absence de visibilité et d’une vision globale de le réformer par les autorités. 

Il a fait savoir à cet égard que cette réforme ne dépend pas uniquement de la rationalisation de la consommation, mais avant tout, de la présentation d’une liste des produits susceptibles de faire l’objet d’une future augmentation, ainsi que sa valeur précise.

“Les augmentations répétées des prix de certains produits de base s’inscrivent dans le cadre des tentatives du gouvernement d’obtenir un prêt du FMI, en s’inclinant aux nouvelles exigences imposées par  le Fonds. La levée des subventions, au contraire, ne fait pas partie de ces exigences. Il semble que le gouvernement a décidé ces augmentations pour rassurer le FMI et continue, par conséquent, à mettre une pression insoutenable sur le citoyen”, a-t-il ajouté.

 

Écrit par: Islam


Article précédent

عبد اللطيف المكي

Actualités

Abdellatif El Mekki : La crise de la Cour Constitutionnelle a été dénaturée et comporte une charge psychologique indéniable.

‘’ Nous avons pris un faux chemin, et nous devons nous en sortir”, a déclaré l’ancien ministre de la santé Abdellatif El Maki, ce jeudi 3 juin 2021, lors de son passage dans l’émission Club express, en considérant que la ratification de la loi relative à la mise en place de la Cour constitutionnelle est notre seule issue pour mettre le pays sur de bons rails. S’agissant de la lettre […]

today3 juin 2021


Articles similaires

A la une

« Florona » n’est ni un nouveau variant ni un nouveau virus!

Le membre du Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Mahjoub El Ouni, s’est exprimé, lors de son intervention dans le programme Smart-Conso, sur la maladie dite “Florana”, précisant qu’il s’agit d’une double infection à la grippe saisonnière et au covid-19. Il a noté qu’il ne s’agit pas ni d’un […]

today20 janvier 2022 2


0%