Actualités

Haykel Mekki : Le président Saied doit se focaliser sur le volet économique et penser à un nouveau modèle de développement

today23 septembre 2021

Arrière-plan
share close

Le dirigeant du Mouvement Echâab, Haykel Mekki, a appelé le président Saied à se focaliser plus sur la question économique et à la création de richesse, en ayant l’audace de mettre fin au  modèle de développement basé sur les licences et la contrebande.

Au micro de Wassim Belarbi, le dirigeant du Mouvement Echâab a indiqué qu’il convient de saisir cette opportunité historique du 25 juillet pour une nouvelle relance économique de la Tunisie.

Selon lui, le Parlement actuel (gelé), ne peut plus survivre. “Ce n’était point un Parlement au service du peuple, il était plutôt au service des lobbies  et des mafieux”, a-t-il souligné, ajoutant que l’organisation des élections anticipées est la première priorité de l’heure.

Et d’ajouter :” Ce Parlement n’est plus !”

Interrogé sur le décret présidentiel émis le soir du mercredi 22 septembre 2021 par Kais Saied, Mekki a considéré qu’il s’agit d’un nouveau chapitre pour la reconstitution de l’État du peuple, notant que le problème n’est pas d’ordre constitutionnel. C’est une question de survie, de nation, et d’endettement qui menace la souveraineté du pays.

D’après ses dires, nous étions dans une démocratie usurpée par les lobbies qui commandent la scène politique. Aujourd’hui, le président est à l’écoute des revendications des citoyens et il existe une véritable volonté de lutter contre le monopole et la spéculation.

Et de poursuivre : “Comment puis-je m’opposer à un président qui croit en l’existence d’un Etat social”.

“Les mesures exceptionnelles vont durer au moins 6 mois, et que toutes les prérogatives du Parlement sont désormais transmises au président de la République. Ce qui est assez normal dans un état d’exception”.

Encore faut-il souligner que le Mouvement Echâab ne donne pas un chèque en blanc à Kais Saied. Echâab soutient plutôt le projet d’un Etat social. L’invité du programme Expresso a souligné qu’Echâab dispose d’un programme de réforme de l’éducation et de l’école publique.

 

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Rebah Khraifi : Les mesures exceptionnelles révélent l’intention du président Saied de prodécer à une révision intégrale et radicale de la Constitution

Rebah Khraifi, professeur de droit constitutionnel, a affirmé que le président de la République a progressivement mis fin au Parlement, à travers la levée de l’immunité, la suspension de ses activités et ensuite la suppression des privilèges et indemnités de son président et de ses membres. “L’Assemblée des représentants du peuple n’est plus”, a-t-il indiqué. L’invité de l’émission Club Express a précisé que le régime politique préconisé par la Constitution […]

today22 septembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%